6. Quelle assurance de prêt choisir en cas de problèmes de santé ?


Les contrats bancaires ne sont souvent pas très souples sur les risques médicaux des emprunteurs. Ainsi, il est fortement conseillé de choisir une délégation d’assurance de prêt immobilier afin d’être assuré au meilleur prix et avec le moins d’exclusions possibles.

Pour trouver le contrat qui vous assurera au mieux, il est judicieux de passer par un courtier en assurance de prêt qui saura vous guider vers l’assureur le plus à même de couvrir votre emprunt selon votre profil de risque. Il est souvent préférable de recevoir plusieurs devis pour comparer les offres d’assurance de prêt immobilier avant de vous lancer.

question problèmes de santé  


Obtenir un crédit immobilier sans assurance de prêt c’est quasiment mission impossible. Alors si vous avez déjà eu ou si vous avez un risque aggravé de santé, il va falloir s’accrocher. Des solutions existent, notamment la Convention Aeras qui facilite l’accès au crédit à ce type d’emprunteurs. Voici comment ce dispositif fonctionne :

La Convention Aeras : la solution pour tous ?

La Convention Aeras (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) s’adresse au profil de personne qui ne peut souscrire à une assurance emprunteur aux conditions standards (soit sans majoration ni exclusion de garanties). Comment faire obtenir ce doit ?

  • Le prêt ne doit pas excédé 320 000 euros
  • Avoir moins de 70 ans à la fin du crédit
  • Le montant cumulé des crédits ne dois pas excéder 17 000 euros

Le questionnaire de santé : l’étape obligatoire

Au moment de votre demande de crédit immobilier, vous devez remplir un questionnaire de santé. Si les réponses à ses questions ne vous permettent pas d’être assuré sans surprime ni exclusion, votre dossier va être examiné à un deuxième niveau pour les risques aggravés de santé. Si vous ne répondez pas à ce deuxième niveau, il va être envoyé à un troisième  niveau pour les risques très aggravés de santé. Votre cas pas dans les mains cette fois du BCAC (Bureau Commun des Assurances Collectives) qui va pouvoir grâce à son équipe d’experts et sa grille de pathologies de pouvoir oui ou non vous trouver une réponse adaptée à votre profil.

Attention : ces 2 niveaux peuvent quand même vous donner lieu à des surprimes ou des exclusions de garantie !

Une fois votre dossier étudié, vous recevrez une réponse de votre assureur. Cette réponse vous confirmera son acceptation ou son refus, le niveau auquel est intervenu le refus, la majoration de tarif, les limitations ou exclusions de garanties.