Assurance de prêt pour les fumeurs


assurance prêt immobilier fumeur



Quand on souscrit un crédit immobilier, il est indispensable de souscrire en même temps une assurance de prêt. En effet, que l'on souscrive cette assurance auprès de la banque ou d'un autre assureur, l'assurance de prêt offre une couverture aux deux parties liées par le contrat de prêt immobilier. Selon le profil du futur assuré, différents contrats sont proposés, dont des contrats spécifiques comme celui de l'assurance de prêt pour les fumeurs.

Qu'est-ce qu'un fumeur pour les assureurs en prêt immobilier ?

Le tabagisme est responsable de neuf cancers du poumon sur dix, et la médecine ne sait pas encore soigner ce cancer. De fait, une personne qui consomme de la nicotine représente un risque pour les assureurs de prêt immobilier. L'assurance de prêt couvre l'organisme bancaire en cas de non possibilité de paiement des mensualités de remboursement de crédit. Mais tout assureur a également des impératifs de profits à réaliser. Donc, le fumeur, parce qu'il peut potentiellement développer un cancer du poumon, représente un risque supplémentaire par rapport à l'assuré qui ne fume pas. Le risque pour l'assureur de devoir prendre le relais pour le remboursement du prêt est plus élevé. C'est pour cela que tous les assureurs et organismes d'assurance appliquent une surprime pour les contrats d'assurance de prêt dédiés aux personnes qui fument.

A savoir que pour les assureurs de prêt immobilier, il n'y a aucune différence entre un gros fumeur (par exemple la personne qui fume un paquet de cigarettes par jour) et un petit fumeur qui ne consomme que trois à quatre cigarettes par jour. De plus, pour de nombreuses compagnies d'assurance, un vapoteur représente exactement les mêmes risques qu'un fumeur et aura donc la même surprime pour son assurance de prêt.

Je cherche le meilleur contrat pour fumeur

Questionnaire de santé prêt immobilier et tabac

Dans le cadre d'une souscription d'une assurance de prêt immobilier (particulièrement en cas de contrat individuel), l'assureur propose dans la majorité des cas un questionnaire à remplir par l'assuré. Ce questionnaire de santé est en fait une déclaration par laquelle l'assuré doit dire s'il est fumeur ou pas. Un assuré est déclaré non-fumeur seulement s'il n'a jamais fumé de sa vie ou s'il a arrêté le tabac (sans discontinuité) depuis un laps de temps défini par l'assureur. Ce laps de temps est en fonction de chaque compagnie d'assurance, mais il est rarement inférieur à deux ans, entre l'arrêt définitif de la nicotine et la signature du contrat d'assurance. De plus, la compagnie d'assurance a le droit de demander, en plus du questionnaire de santé, un certificat médical.

A savoir que l'arrêt du tabagisme doit être une démarche voulue par l'assuré et non motivée par la demande d'un médecin pour des raisons de santé. De plus, si vous vous déclarez non-fumeur et que vous commencez à consommer de la nicotine pendant que vous êtes sous contrat pour l'assurance de prêt, vous êtes tenu d'en informer la compagnie d'assurance.

Enfin, si vous fumez une cigarette de temps en temps, même si c'est seulement une par semaine, vous ne devez pas vous déclarer non-fumeur, car l'assureur ne va pas vous considérer comme tel (gros fumeur et fumeur occasionnel, cela revient au même pour les assureurs). Cela serait donc perçu comme un mensonge.

Dire la vérité sur le questionnaire santé est primordial pour plusieurs raisons. Tout d'abord, au regard de l'article L. 113-2 du Code des assurances, c'est une obligation légale. Ensuite, si vous vous déclarez non-fumeur et qu'un sinistre lié au tabagisme vous arrive, la compagnie d'assurance pourra rendre nul votre contrat si elle découvre alors que vous avez menti. Il est donc fortement conseillé de ne pas mentir.
D'autant plus que certains assureurs demandent un test de cotinine, particulièrement si votre prêt immobilier est supérieur ou égal à 500 000€. Il s'agit d'un test anti-tabac de dépistage de la nicotine. Donc, si vous mentez sur le questionnaire et que l'assureur vous demande ce test, il vous refusera l'assurance de prêt quand il verra le résultat positif du test.

Fumeur et assurance emprunteur, quelle est la surprime ?

Le tabagisme étant considéré comme un risque aggravé par les compagnies d'assurance (du fait qu'il peut être un vecteur important de maladies, cancer, artères bouchées, problèmes respiratoires, etc.), ces dernières appliquent une surprime dans les garanties. Il s'agit d'un ajustement de l'assurance aux risques du tabac. La surprime est définie par l'assureur, elle n'est donc pas la même d'une compagnie d'assurance à l'autre. A savoir qu'elle peut varier de 20 % à 70 % du taux classique. Vous avez donc tout intérêt à utiliser un comparateur d'assurance de prêt immobilier pour fumeur pour voir quelle tarification applique les différents assureurs. Mais, en moyenne, une personne qui fume paie son assurance-crédit immobilier deux fois plus cher qu'un non-fumeur.

À savoir : Chez Magnolia.fr, il existe des contrats qui ne font pas de distinction entre fumeur et non fumeur. Résultat : si vous êtes fumeur, vous ne payez pas de surprime et vous pouvez bénéficier de toutes vos garanties sans exclusion. Si cela vous intéresse, contactez-nous en remplissant un formulaire en ligne !

Je compare et trouve le meilleur tarif

Assurance de groupe ou assurance individuelle ?

De nombreux établissements financiers qui octroient des prêts immobiliers proposent une assurance emprunteur de groupe. Les conditions de couverture de ce type d'assurance sont négociées de manière collective afin qu'elles s'adaptent à un maximum d'assurés. Mises en place par les banques, ces assurances de groupe n'appliquent donc pas de surprime. Mais attention, elles sont en général plus chères que les assurances individuelles. En utilisant un comparateur, vous pourrez vous rendre compte que les assurances de groupe proposées par les banques ont des tarifs aussi élevés que les assurances individuelles proposées par les compagnies d'assurance. De plus, les contrats de groupe sont certes complets mais ils sont peu personnalisés. En effet, les garanties et les tarifs des offres sont standardisés pour tous les profils d'assurés.

A contrario, dans le cadre d'un contrat individuel, les garanties sont établies en fonction du profil de l'assuré et se veulent donc adaptées. Pour un tarif équivalent, il est préférable d'opter pour un contrat qui offre la couverture la plus adaptée possible, soit le contrat individuel.

Assurance de prêt et arrêt du tabac

L'un des avantages de l'assurance de prêt, c'est que le contrat peut s'adapter au profil de l'assuré alors même qu'il est déjà signé. En effet, si des modifications surviennent ou que l'assuré se trouve dans une nouvelle situation, il lui suffit d'en parler avec l'assureur et de voir comment il est possible de changer les termes du dit contrat. Ceci est valable pour une personne qui s'est déclarée fumeuse et qui arrête de fumer. Elle va pouvoir alors déclarer qu'elle est désormais non-fumeuse. Cela étant, elle devra attendre les deux ans que l'ensemble des compagnies d'assurance impose avant que son assureur ne la considère comme non-fumeuse. Au terme de ces deux années, si l'assuré n'a pas repris le tabac, même occasionnellement, alors il sera considéré comme non-fumeur par son assureur qui pourra enlever la surprime initiale liée à son tabagisme. Encore une fois, à cette étape, il est important d'être très transparent. En cas de mensonge ou d'omission, cela peut se retourner contre l'assuré.