Peut-on négocier le tarif de l'assurance de prêt ? Faire une demande de révision tarifaire ?


Non obligatoire mais exigée par la quasi-totalité des établissements de crédit, une assurance de prêt immobilier représente une part non négligeable du coût total de votre emprunt immobilier. Pour obtenir une réduction subséquente du prix de l'assurance, la négociation reste l'unique option envisageable. Pour des emprunteurs avec un contrat déjà en cours, il faudra alors effectuer une demande de révision tarifaire assurance prêt immobilier. Tel un guide, cet article répond aux questions que vous pouvez vous poser sur la possibilité de négocier ou renégocier son assurance de prêt.

Négociation ou renégociation du tarif de l'assurance prêt : une démarche possible sous conditions

Il convient de dire d'emblée que l'assurance de crédit immobilier reste négociable, qu'elle soit souscrite auprès d'un organisme extérieur à l'opération de prêt immobilier ou intégrée à celle-ci. Plusieurs dispositifs donnent cette possibilité à l'emprunteur. On peut notamment citer :

L’amendement Bourquin

Entré en vigueur depuis le 1er janvier 2018, la loi Bourquin vient compléter un arsenal juridique déjà favorable aux souscripteurs a la particularité d'accentuer la libéralisation de la concurrence sur le marché de l'assurance de prêt immobilier. Il permet ainsi aux emprunteurs de tirer un meilleur parti de cette concurrence en autorisant un changement de contrat à chaque date anniversaire. Il devient ainsi possible avec l’amendement Bourquin de préférer une délégation d'assurance à un contrat groupe ou encore des garanties sur mesure à des garanties standard. Dans un cas comme dans l'autre, l'objectif visé demeure le même : obtenir des conditions de cotisation d'assurance de prêt abordables.

La délégation d'assurance avec la loi Lagarde

Possible avec l'entrée en vigueur de la loi Lagarde de 2010, la délégation d'assurance facilite le passage d'un contrat groupe à un contrat individuel dans le cadre d'une assurance de crédit immobilier. Il s'agit de procéder à une résiliation de l'assurance prêt souscrite auprès de l'organisme prêteur afin de la remplacer par un contrat externe plus avantageux aussi sur le plan des garanties et de la tarification.

Pour que cette nouvelle assurance soit acceptée, elle doit inclure des garanties au moins équivalentes à celle qui a été résiliée. De plus, les délais concernant la date anniversaire du contrat doivent être respectés au-delà de la première année. L'emprunteur a ainsi l'obligation d'informer sa banque deux mois avant cette date anniversaire qui est généralement la date de la souscription du contrat d'assurance emprunt immobilier.

La loi Hamon

Depuis son entrée en vigueur en 2014, la loi Hamon vous permet de changer votre assurance prêt immobilier. Selon ce dispositif, ce changement peut être opéré à partir de l'année suivant la souscription. Comme dans le cadre d'une délégation d’assurance emprunteur, les garanties du nouveau contrat doivent être au moins équivalentes à celles de l'ancienne assurance.

Quel est l'intérêt de négocier ou renégocier le prix de son assurance crédit immobilier ?

Pour des emprunteurs souvent préoccupés par la négociation du taux de l'emprunt immobilier lors des discussions avec la banque, cette question revêt toute son importance. Ayez à l'esprit que tous vos efforts pour bénéficier de tarifs abordables seront vains si le cout de l'assurance de prêt reste quant à lui élevé.

C'est le cas des contrats de groupe que proposent les établissements prêteurs et dont les taux sont loin d'être attractifs. Chez la plupart des banques prêteuses, ils représentent 0,3 à 0,6 % du prêt restant dû. En décidant de changer d'assurance emprunteur, il est possible d'obtenir une réduction allant jusqu'à 0,1 % du coût global de l'opération de crédit immobilier. Les économies que vous pourrez réaliser se chiffrent à des milliers d'euros voire plus en fonction des sommes au moment de la souscription du prêt immobilier.

C'est pour cette raison que la négociation de votre assurance emprunt constitue une étape cruciale lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier. Pour obtenir des tarifs préférentiels au départ, c'est un volet essentiel du processus que ne devez pas dissocier des pourparlers liés au crédit immobilier auquel il est adossé.

Pour parvenir ainsi à faire baisser le montant de l'assurance de prêt, il faut définir en amont la stratégie adéquate pour convaincre aussi bien les banques que les compagnies d'assurances. Qu'il s'agisse de négocier ou de renégocier le prix de votre assurance emprunt, une préparation minutieuse s'impose. Dans cette optique, vous devez effectuer différentes démarches afin de disposer d'informations pertinentes qui vous permettront d'optimiser votre choix.

Renseignez-vous non seulement sur les taux mais également sur les garanties qu'offrent les organismes d'assurances ou les banques qui vous intéressent. Une fois en possession de ces informations, vous pourrez vous préparer pour présenter un dossier avec de solides arguments et par conséquent plus convaincant.

Que vous négociez ou renégociez le coût de votre assurance prêt, vous devez savoir que les assureurs comme les banques sont disposés à faire certaines concessions. Il vous appartient de tirer profit d'une situation concurrentielle en votre faveur. Mais en recherchant une remise tarifaire, il faut faire attention à ne pas hypothéquer ses chances d'obtenir le crédit en tant que futur emprunteur.

Le plus important étant que les fonds soient in fine à votre disposition en vue de la réalisation de votre projet. Ce même état d'esprit doit par ailleurs vous guider dans le cas d'une demande de révision tarifaire ayant pour but une remise sur votre cotisation assurance emprunt.

Quand et comment négocier ou faire une demande de révision de son assurance emprunteur?

Le moment idéal pour négocier ou renégocier son assurance prêt immobilier

Bien qu'une négociation ou renégociation du coût de votre assurance doit être minutieusement préparée pour bénéficier de meilleurs taux, elle ne peut intervenir à n'importe quel moment. Pour un nouvel emprunteur, il faudra attendre d'être en possession de l'accord écrit de la banque relatif au prêt avant d'entamer des discussions avec celle-ci.

Discuter plus tôt pourrait vous être préjudiciable avec à la clé le refus du crédit sollicité. C'est en effet sur la base de ce document que vous pourrez demander à souscrire une assurance de prêt externe si vous jugez trop élevés les taux du contrat de groupe proposé par l'établissement prêteur. Pour réussir cette délégation d'assurance, vous devez rechercher des conditions plus intéressantes auprès d'un organisme externe en termes d'équivalence des garanties et de coût afin de les communiquer à votre banque prêteuse. Ayez donc à portée de main ces informations capitales. Pour une demande de révision, la loi Hamon de 2014 autorise cette démarche dans l'année qui suit la souscription.

Quelques astuces à connaître pour réussir une demande de révision du prix de son assurance prêt immobilier

La clarté de vos arguments est votre principale arme lorsque vous effectuez une demande de révision des tarifs de votre assurance emprunt. Pour maximiser vos chances lors de cette démarche, n'hésitez à demander conseil au conseiller vendeur auprès de votre organisme d'assurance ou à votre médecin-conseil.

Le recours à ces spécialistes vous permettra de vous faire une idée des informations essentielles à mettre en avant lors des discussions. Vous devez en outre jouer à fond la carte de la concurrence. Allez rechercher les offres d'autres assureurs, même si celui que vous sollicitez propose la meilleure offre du marché. Rien ne vous empêche d'avoir votre propre opinion à ce sujet.

Enfin, ne perdez de vue la cohérence entre la cotisation et les garanties incluses dans votre assurance de prêt. C'est pourquoi vous devez trouver le bon compromis et ne pas vous montrer trop gourmand lors des négociations. Sachez que chacune des parties doit se sentir gagnante à l'issue des échanges.

Le recours à un courtier : une nécessité absolue lors d'une négociation ou renégociation d'assurance emprunt immobilier

Certes, il existe de nombreux outils en ligne tels que les comparateurs pour faire baisser le montant de l'assurance de prêt. Ne négligez pas cependant l'apport d'un professionnel comme le courtier lorsque vous comptez changer votre assurance de crédit immobilier.

Trouver un établissement qui vous propose un contrat avec des garanties adaptées à votre profil d'emprunteur au meilleur prix reste le but ultime d'une demande de révision tarifaire. Il faut pour ce faire connaître les méthodes les plus efficaces pour profiter de la concurrence dans le domaine de l'assurance emprunt.

Un courtier en assurance emprunteur possède le savoir-faire nécessaire pour vous conseiller utilement et accomplir certaines démarches à votre place. Grâce à son expertise, il pourra facilement obtenir les meilleurs taux du marché.