L'assurance de prêt pour les jeunes emprunteurs


Acquérir un bien immobilier est l'un des plus grands projets d'une vie. Pour la majorité des gens et notamment les jeunes emprunteurs, cela implique de devoir demander un prêt immobilier à son organisme bancaire. Pour se couvrir, la banque demande à l'emprunteur de souscrire une assurance de prêt. Si cette assurance n'est pas légalement obligatoire, les banques n'accordent pour ainsi dire jamais un prêt sans la garantie de cette assurance.

A quoi sert cette assurance ? Quels sont ses avantages ? Faut-il une assurance groupe ou une assurance individuelle ? Nous répondons à toutes ces questions.

A quoi sert une assurance de prêt ?

Bien que la loi ne rend pas obligatoire l'assurance de prêt dans le cas d'un emprunt immobilier, il est très compliqué - voire impossible - pour l'emprunteur de trouver un organisme de crédit qui n'exige pas cette assurance. Cette dernière est donc indispensable. Mais si elle protège la banque (ou autres organismes de prêt), il faut savoir qu'elle protège également la famille de l'emprunteur. En effet, l'assurance prêt immobilier couvre le remboursement du prêt en fonction du contrat souscrit par l'emprunteur. Cette assurance couvre différents risques, dont :

- La garantie en cas de décès : cette garantie couvre le paiement de l'emprunt dans le cas où l'emprunteur décède, ou si celui-ci subit une perte totale et irréversible d'autonomie. La famille de l'emprunteur est alors protégée et n'a pas à prendre le relai pour le remboursement des mensualités.

- La garantie en cas d'invalidité et/ou incapacité de travail : cette garantie couvre le remboursement des échéances si l'emprunteur ne peut plus travailler (de manière partielle ou définitive) après avoir été victime d'un accident de la vie ou d'une maladie.

- La garantie en cas de perte d'emploi : cette garantie couvre les échéances si l'emprunteur perd son travail. Cette garantie est sous certaines conditions définies par la compagnie d'assurance.
L'assurance de prêt peut comprendre d'autres garanties en fonction du profil et des besoins de l'emprunteur. A savoir que celui-ci n'est plus obligé de souscrire cette assurance prêt auprès de la banque qui lui accorde le crédit immobilier. En effet, depuis 2010, la loi Lagarde autorise à tout emprunteur de souscrire cette assurance auprès de l'assureur de son choix.
Les offres d'assurance de prêt étant très nombreuses, il est conseillé d'utiliser un comparateur spécialisé dans ce domaine.

Statut primo-accédant

Le statut de primo-accédant signifie que l'emprunteur achète pour la première fois un bien immobilier. L'accès à un logement pour les primo-accédants implique, dans la majorité des cas, un besoin de financement causé par une épargne insuffisante. Les primo-accédants doivent alors se tourner vers un organisme de crédit afin d'obtenir le prêt dont ils ont besoin pour réaliser leur projet immobilier. Une fois le crédit accordé, ils doivent souscrire une assurance prêt.
En effet, un primo-accédant s'endette en général sur une longue période (souvent supérieure à 20 ans), il convient donc de s'assurer contre les éventuels coups durs de la vie. Un primo-arrivant doit faire attention aux différents termes de son contrat d'assurance prêt et veiller à ce que celui-ci contienne bien les trois garanties citées plus haut (décès invalidité, incapacité de travail et perte d'emploi). Il doit également s'assurer de l'irrévocabilité de ces garanties. C'est-à-dire que celles-ci ne doivent pas changer, quelle que soit l'évolution de sa situation.

Pour s'assurer de trouver la meilleure offre, soit la couverture la moins chère et la mieux adaptée à sa situation, un primo-accédant a tout intérêt à se rendre sur un comparateur d'assurance en ligne.

Je cherche le meilleur contrat d'assurance de prêt

Avantages de l'assurance de prêt pour les primo-accédants

L'assurance prêt est donc une couverture pour toute personne qui contracte un crédit immobilier mais elle s'avère particulièrement intéressante pour un primo-accédant. En effet, en souscrivant cette assurance, un futur jeune propriétaire peut avoir accès au prêt à taux zéro. Le PTZ (prêt à taux zéro) est un prêt sans intérêt et sans frais qui permet de devenir propriétaire pour la première fois. Il est ainsi spécialement dédié aux primo-accédants. Le PTZ est calculé en fonction des revenus de la personne (qui ne doivent pas être supérieurs à un certain plafond), de la taille du ménage et de la zone géographique où se trouve le bien immobilier.

Souscrire une assurance de prêt peut également permettre d'avoir accès au prêt d'accession sociale. Celui-ci est réservé aux personnes souhaitant acquérir leur résidence principale, et dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond. Ce plafond est calculé en fonction du nombre de personnes que contient le foyer et de la zone dans laquelle se trouve le logement.
Enfin, les primo-accédants peuvent également avoir accès au prêt d'action logement. Ce prêt est réservé aux personnes travaillant pour une entreprise privée non agricole qui emploie au moins dix salariés. Les primo-accédants font partie des profils prioritaires pour ce prêt.

Assurance groupe ou assurance individuelle ?

S'assurer quand on devient propriétaire est donc indispensable pour obtenir un crédit et protéger sa famille. Mais faut-il choisir une assurance groupe ou une assurance individuelle ? Choisir une assurance groupe signifie souscrire auprès de son établissement de crédit. Ce type d'assurance de prêt est négocié par la banque et l'assureur propose donc les mêmes tarifs et les mêmes garanties quel que soit le profil de l'assuré.

L'assurance individuelle, rendue possible grâce à la loi Lagarde, permet de souscrire auprès de l'assureur de notre choix. Ce type d'assurance s'adapte au profil de l'assuré et lui propose une couverture adaptée.

Dans le cadre d'une assurance groupe, l'assuré paiera toujours la même cotisation, quelle que soit sa situation personnelle. Alors que dans le cadre d'une assurance individuelle, il dispose d'un contrat sur-mesure, avec une cotisation calculée en fonction de son âge et de sa situation. Ce type d'assurance est donc particulièrement intéressant pour les jeunes.

Autre différence non négligeable entre l'assurance de groupe et l'assurance individuelle, les contrats groupe peuvent être révisés (et pas toujours de manière avantageuse pour l'assuré), alors que les contrats individuels ne sont pas modifiés, les primes restent les mêmes. Il n'y a donc aucune mauvaise surprise avec l'assurance individuelle.

Je compare les contrats

La délégation d'assurance de prêt pour les jeunes emprunteurs

La délégation d'assurance de prêt est le dispositif mis en place par la loi Lagarde permettant à tout emprunteur de souscrire son assurance prêt où il le souhaite. Un emprunteur n'est plus obligé de souscrire l'assurance proposée par sa banque. Ce dispositif est particulièrement intéressant pour les primo-accédants n'ayant pas de profil à risque. La seule obligation étant que le contrat individuel choisi présente le même niveau de garantie que celui proposé par la banque.
Grâce à cette délégation, un primo-accédant peut sélectionner les garanties dont il a besoin, en fonction de sa situation familiale, de son âge, etc. Il bénéficie ainsi d'un contrat parfaitement adapté à son profil, et réalise des économies substantielles en profitant d'un tarif qui correspond exactement à sa situation.

Choisir son assurance prêt n'est pas toujours chose aisée tant les offres sont plurielles. Pour profiter de l'offre la plus adaptée, le mieux est de passer par un courtier spécialisé. En effet, expert dans le domaine des assurances de prêt et des différents contrats disponibles, celui-ci vous aidera à trouver le contrat le plus avantageux tout en vous faisant gagner un temps précieux.