Assurance de prêt pour les seniors


Lorsque l'âge de la retraite approche ou que celle-ci est déjà effective, de nombreuses personnes souhaitent acquérir un bien immobilier afin de profiter pleinement de cette période de repos bien méritée. Si tel est votre cas, sachez que la banque (ou tout autre organisme auprès duquel vous ferez une demande de crédit immobilier), vous réclamera des garanties solides avant de vous octroyer le prêt. Il va donc falloir souscrire une assurance de prêt pour les seniors. Quelle est la limite d'âge de souscription ? Quelles sont les formalités médicales ? Quel est le taux ? Autant de questions auxquelles nous répondons.

Crédit immobilier et assurance prêt pour les seniors

Si aujourd'hui, les banques accordent beaucoup plus facilement un crédit immobilier aux seniors, elles leur demandent en revanche systématiquement une assurance de prêt. Pour une banque, une personne retraitée est un profil "à risques", du fait qu'en avançant en âge elle est plus susceptible de déclarer des problèmes de santé et d'en avoir déjà. Elle représente un risque également à cause des probabilités plus importantes de non remboursement des échéances jusqu'au terme du prêt. C'est pourquoi souscrire une assurance de prêt avec de bonnes garanties de couverture (établies en fonction de votre profil) est indispensable si vous souhaitez obtenir votre prêt. Cette assurance est une garantie pour la banque et une couverture pour votre famille. En effet, en cas de non possibilité de remboursement des échéances, l'assurance prendra alors le relais.

A noter, concernant le crédit, que les banques proposent aujourd'hui aux seniors le prêt à palier. Il s'agit d'un prêt qui s'adapte aux changements de situation de l'emprunteur. Il comprend donc deux étapes, la première avec des échéances élevées pendant que l'emprunteur est encore actif ; et la deuxième avec des échéances qui diminuent au moment du passage à la retraite. Selon l'organisme bancaire, la baisse des mensualités entre ces deux périodes peut aller de 30 % à 90 %.

Je cherche le meilleur contrat pour les seniors

Limites d'âge de souscription et de cessation

Avant toute chose, il convient de faire la distinction entre l'âge de souscription de l'assurance emprunteur et l'âge de cessation. Alors que l'âge de souscription indique la limite d'âge à laquelle on peut prétendre souscrire pour cette assurance, l'âge de cessation désigne l'âge jusqu'au quel l'assurance couvre l'assuré.

La limite d'âge (de souscription et de cessation) dépend du type de contrat souscrit :

  • Dans le cas d'un contrat groupe, donc si vous choisissez de vous assurer auprès de la banque qui vous accorde le prêt, il y a des probabilités pour que vous ne puissiez plus souscrire après 65 ans, et pour que la couverture ne soit valable que jusqu'à 70 ans. En résumé, un contrat groupe ne vous couvrirait pas forcément jusqu'à la fin du remboursement des échéances. De fait, si vous décédiez avant ce terme, le remboursement reviendrait à votre famille. Ajoutons à cela qu'avec un contrat groupe, vos taux d'intérêt seront plus élevés.
  • Vous pouvez également souscrire une assurance en dehors de votre banque et ainsi profiter d'un contrat individuel. Ce type de contrat prend en compte votre profil personnel pour vous proposer des garanties adaptées et des limites d'âge qui correspondent mieux à vos attentes. Ces limites sont définies par chaque assureur, en fonction de ses propres critères. A savoir qu'il est possible de trouver des compagnies d'assurance qui acceptent la souscription de l'assurance prêt jusqu'à 80 ans et proposent une couverture jusqu'à 85 ans.

Formalités médicales

Afin de prévoir le mieux possible les modalités de remboursement de votre emprunt dans le cas où vous ne pourriez plus honorer les échéances, votre assureur va chercher à en savoir le plus possible sur votre état de santé. Il va, de fait, vous soumettre à des formalités médicales qui peuvent varier d'un cas à l'autre. En effet, le nombre et la complexité de ces documents dépendent en général de trois facteurs, que sont votre âge, le montant que vous avez emprunté et votre état de santé.

Votre assureur peut donc vous demander une déclaration d'état de santé (document à remplir par vous-même), un questionnaire de santé (il s'agit d'un document plus complet que la déclaration, à remplir par vous-même également), des examens médicaux complémentaires au questionnaire (un rapport médical et/ou des analyses à effectuer en laboratoire, lesquels sont en général demandées si vous déclarez une maladie ou autre problème qui requerrait une consultation médicale), et enfin une déclaration dématérialisée (renseignement du questionnaire de santé par téléphone ou Internet). Ce dernier document est une déclaration qui adapte ses questions en fonction de votre profil et des éléments déjà fournis sur votre état de santé.

Rappelons qu'il est important de ne pas mentir ni d'omettre quoi que ce soit en remplissant la déclaration et le questionnaire de santé. Car si vous étiez dans l'impossibilité d'honorer les échéances de remboursement à cause d'un problème de santé que vous n'auriez pas déclaré, la compagnie d'assurance pourrait déclarer nul votre contrat.

Taux d'assurance emprunteur pour les seniors

A noter que ce qui change pour un senior concernant le coût du crédit immobilier, ce n'est pas le taux du prêt mais celui de l'assurance, laquelle est plus élevée car les seniors sont considérés comme des profils à risques. Le taux du crédit est, quant à lui, le même que l'on ait 40 ou 80 ans.

Souscrire un prêt immobilier, et donc à l'assurance de prêt qui l'accompagne ne représente pas de difficultés particulières jusqu'à l'âge de 65 ans. En effet, que vous ayez 30 ou 65 ans, le calcul des primes d'assurance reste le même. Sachez que la banque vous proposera un contrat groupe qui, comparé à un contrat individuel, sera moins modulable et moins adapté.

Après 65 ans, les paramètres changent. Les garanties décès et PTIA sont alors soumises à une surprime, car les risques sont plus élevés. Les taux d'assurance augmentent de manière variable d'une banque à l'autre et d'un assureur à l'autre. Des surprimes peuvent également être appliquées sur d'autres garanties, en fonction du profil de l'assuré. Pour être sûr de faire le bon choix, n'hésitez pas à passer par un comparateur d'assurance prêt pour les seniors.

Je compare et je trouve le meilleur tarif

La délégation d'assurance de prêt : comparez pour économiser

Toutes les assurances emprunteur ne se valent pas pour les seniors. Il faut savoir qu'il existe des offres adaptées, accessibles grâce à la délégation d'assurance de prêt. En effet, cette délégation permet à un emprunteur de souscrire une assurance prêt auprès d'une compagnie autre que sa banque (ou tout organisme de crédit qui lui a accordé le prêt immobilier). Cette ouverture du secteur de l'assurance emprunteur voulue par la loi Lagarde vous permet donc de comparer toutes les solutions d'assurance de prêt disponibles et de choisir celle qui est la mieux adaptée à votre profil : ce qui vous fera bénéficier de la meilleure couverture. Les critères que vous devez prendre en compte pour être bien couvert sont l'âge de souscription et l'âge de cessation des garanties. En passant par un comparateur spécialisé dans l'assurance de prêt, vous ferez des économies substantielles en trouvant l'assurance qui vous couvre le mieux et adaptée à vos besoins.