Assurance de prêt : dois-je assurer mon Prêt à Taux Zéro ?


pret-taux-zero-credit-immobilier-assurance-emprunteur

Le PTZ est un prêt sans intérêts accordé aux primo-accédants pour l'acquisition de la résidence principale. Ce crédit "gratuit" a néanmoins un coût, car il doit être couvert par une assurance emprunteur.

Les caractéristiques du PTZ

Le prêt à taux zéro est un prêt aidé financé par l'Etat dont peuvent bénéficier les personnes n'ayant pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des 2 dernières années. Il est accordé sous conditions de ressources par les banques ayant passé une convention avec l'Etat. Il concerne :

  • la construction ou l'achat d'un logement neuf, quelle que soit la zone géographique
  • l'achat d'un logement ancien nécessitant des travaux importants représentant au moins 25% du coût de l'opération (uniquement en zones B2 ou C).

Les conditions d'attribution sont liées à des plafonds de ressources par zone d'implantation du logement et à la composition du foyer. La durée de remboursement est d'autant plus courte que les revenus du ménage sont élevés (entre 20 et 25 ans) ; une période de différé pouvant aller jusqu'à 15 ans est permise selon les revenus. 

Le PTZ ne peut financer la totalité du bien immobilier, il vient toujours en complément d'un crédit immobilier classique et peut contribuer jusqu'à 40% du montant de l'acquisition. Il est cumulable avec un autre prêt conventionné, un prêt d'accession sociale ou un prêt épargne logement (PEL). Aucuns frais de dossier ne peuvent être perçus sur le PTZ. L'emprunteur peut contracter son PTZ dans une banque différente de celle qui accorde le crédit principal. 

PTZ et Assurance de Prêt

Le coût du PTZ n'est pas neutre bien qu'aucun intérêt ne soit facturé. L'établissement prêteur est rémunéré par l'Etat pour son intervention, mais l'Etat n'offre aucune garantie de bonne fin. Pour comme tout crédit, la banque va donc exiger les mêmes conditions de garantie (hypothèque, caution) et d'assurance emprunteur que pour le prêt principal.

Comme lors d'un crédit immobilier classique, la banque va chercher à placer son produit d'assurance. La loi autorise le libre choix du contrat, mais c'est la banque prêteuse qui détermine les garanties minimales qui devront être souscrites (décès-perte totale et irréversible d'autonomie, incapacité de travail, invalidité, éventuellement perte d'emploi). Chaque prêt (prêt principal + PTZ) sera couvert par une assurance propre, mais une seule offre de prêt sera rédigée, comportant deux lignes de crédit.

JE COMPARE LES CONTRATS D'ASSURANCE DE PRET

Si vous êtes primo-accédant, faites appel aux services d'un courtier en crédit pour établir le meilleur montage financier, intégrant un PTZ et éventuellement d'autres prêts aidés. Faites jouer la concurrence pour l'assurance emprunteur : comparez les offres déléguées avec le contrat bancaire sur la base de la fiche d'information standardisée remise par la banque ; ce document comporte toutes les garanties exigées, vous permettant d'évaluer l'équivalence de niveau de garanties, préalable à l'acception du contrat externe. 

Les experts de Magnolia.fr vous accompagnent dans votre demande de délégation d'assurance emprunteur, quelle que soit la nature du prêt.

Publié par le