Surcomplémentaire dentaire


Vous souhaitez renforcer votre protection dentaire sans changer de mutuelle ? Optez pour une surcomplémentaire dentaire, un contrat qui vous permet d’obtenir une prise en charge additionnelle après les remboursements de l’Assurance maladie et de votre complémentaire santé.

Qu’est-ce qu’une surcomplémentaire ?

L’Assurance Maladie rembourse partiellement vos dépenses de santé à des taux variables selon l’acte, le produit ou le statut de l’assuré (ALD, femme enceinte, jeune de moins de 16 ans, etc.) sur la base du tarif conventionné. Restent à votre charge le ticket modérateur, qui est la différence entre le tarif opposable et le remboursement de la Sécu, les surcoûts et les dépassements d’honoraires.

La complémentaire santé intervient dans un deuxième temps pour compléter tout ou partie de ces remboursements. Le marché est vaste et implique de mettre les offres en concurrence via un comparateur de mutuelle santé pour sélectionner le contrat qui correspond à vos besoins et à votre budget.

La surcomplémentaire est le troisième niveau de prise en charge. Elle entre en jeu quand un reste à charge persiste après intervention des deux précédentes couvertures.

À quoi sert une surcomplémentaire dentaire ?

La surcomplémentaire peut cibler uniquement un poste de soins comme plusieurs. Elle repose sur une ou plusieurs garanties selon le contrat et peut avantageusement compenser les restes à charge sur les postes onéreux où les dépassements d’honoraires et surcoûts sont élevés. 

C’est le cas des frais dentaires, peu ou pas remboursés par l’Assurance Maladie. Hormis les soins dentaires conservateurs (traitement d’une carie, détartrage, dévitalisation, extraction d’une dent) qui sont obligatoirement facturés au tarif conventionné, quel que soit le praticien (secteur 1 ou 2), les autres soins sont à tarifs libres et donc sujets à des surcoûts. Certains soins comme les implants et l’orthodontie adulte ne bénéficient d’aucune prise en charge de la part de l’Assurance Maladie. 

La garantie dentaire de votre mutuelle permet de compléter le premier niveau de prise en charge. Le niveau de garantie peut se révéler insuffisant, sans pour autant souhaiter renoncer au contrat. Si vous êtes couvert par une mutuelle entreprise, vous ne pouvez pas de toute façon la résilier, puisque le contrat est à adhésion obligatoire (sauf exceptions) et souscrit par l’employeur pour l’ensemble de ses salariés.

La solution pour bénéficier d’une prise en charge optimale est alors de souscrire une surcomplémentaire dentaire.

Quels sont les remboursements d’une surcomplémentaire dentaire ?

Si votre contrat de complémentaire santé est solidaire et responsable (95% des offres individuelles et collectives), il applique la réforme 100% Santé qui prévoit un remboursement intégral des prothèses dentaires (dentiers, couronnes, bridges) sélectionnées dans le premier panier de soins. 

Si vous choisissez une prothèse hors 100% Santé, vous êtes exposé à des dépassements tarifaires qui génèrent des restes à charge plus ou moins bien remboursés par votre mutuelle. La surcomplémentaire dentaire permet de compléter le remboursement en totalité ou en partie selon le niveau de la garantie souscrit.

La surcomplémentaire dentaire ne fait pas que compléter les remboursements des soins prothétiques chez le dentiste ; elle peut couvrir les autres frais qui restent à votre charge :

  • Dépassements d’honoraires : les chirurgiens-dentistes et les stomatologues sont des médecins spécialistes et coutumiers des dépassements d’honoraires. Ces surcoûts ne sont jamais remboursés par la Sécu, et dans le cadre d’une mutuelle responsable, leur prise en charge est plafonnée à 100% du tarif opposable.
  • Implants dentaires : la mutuelle responsable rembourse les couronnes du panier 100% Santé. En revanche, l’implant sur lequel est placée la couronne n’est pas remboursé par la Sécu et peut être partiellement pris en charge par la mutuelle. Un implant dentaire coûte entre 700€ et 2 000€.
  • Orthodontie : les actes d’orthodontie sont pris en charge par la Sécu uniquement pour les enfants de moins de 16 ans au taux de 60% ou 100% sur la base du tarif conventionné. Au-delà de 16 ans, seul un traitement préalable à une intervention chirurgicale portant sur les maxillaires peut faire l’objet d’une prise en charge. La mutuelle compense rarement la totalité des frais engagés.

La surcomplémentaire dentaire vous apporte un renfort de garantie et une meilleure prise en charge des frais sur un poste de dépenses onéreux et clairement identifié (frais dentaires). Elle constitue une solution de couverture quand vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas résilier votre mutuelle actuelle.

Quel est le tarif d’une surcomplémentaire dentaire ?

Le prix d’une surcomplémentaire destinée au remboursement des frais dentaires oscille entre 10€ et 40€ par mois selon le niveau de prise en charge souhaité. Votre surcomplémentaire santé peut aussi vous garantir une prise en charge sur d’autres soins, comme l’hospitalisation, l’optique et l’audiologie, ces deux derniers postes étant eux aussi concernés par le dispositif 100% Santé.

Comparez les offres en ligne. Indiquez le niveau de prestations que vous souhaitez pour obtenir des devis de surcomplémentaire dentaire. Attention à un éventuel délai de carence qui viendrait retarder la mise en jeu de la garantie dentaire.

Comment trouver une surcomplémentaire dentaire ?

  • Comparer en ligne : Utilisez des comparateurs en ligne pour analyser les offres de surcomplémentaire dentaire, en mettant l'accent sur le remboursement des soins dentaires.
  • Consultez des avis : Lisez les avis et témoignages pour évaluer la satisfaction des clients concernant les remboursements et les services.
  • Analyser les garanties : Vérifiez le niveau de garanties offertes, spécialement pour les soins dentaires coûteux comme les prothèses et les implants.
  • Étudier les conditions : Regardez les conditions de remboursement, les délais de carence et les plafonds annuels pour trouver une surcomplémentaire dentaire adaptée à vos besoins.
  • Demander des devis : Obtenez et comparez des devis personnalisés de courtiers, d’assureurs et de mutuelles pour choisir la meilleure surcomplémentaire dentaire.
Rédigé par Astrid Cousin | Publié le 11/04/2024 | Modifié le 15/04/2024


Je compare