Prix d'une couronne dentaire : comment faire le bon choix ?


Les frais dentaires sont parmi les dépenses de santé les moins bien remboursées par l'Assurance Maladie, ce qui entraîne des restes à charge conséquents même si vous êtes doté d'une bonne mutuelle. Heureusement, la législation a changé depuis avril 2019. Certaines couronnes dentaires bénéficient d'un remboursement optimal grâce à la réforme du 100% Santé. Pour en profiter, choisissez une mutuelle qui propose une prise en charge maximale de vos couronnes dentaires. 

Remboursement des couronnes dentaires : les 3 paniers

La réforme du 100% Santé a été mise en œuvre progressivement depuis janvier 2019. Le dispositif prévoit un reste à charge nul sur 3 postes de santé onéreux : lunettes correctives, prothèses dentaires et aides auditives. Il permet à chacun d'accéder à des prestations de qualité tout en étant intégralement remboursé par l'Assurance Maladie et les complémentaires santé. 

En dentaire, la réforme comprend 3 paniers d'actes prothétiques qui vont déterminer le niveau de remboursement :

  1. le panier 100% Santé : les couronnes dentaires listées dans ce panier sont prises en charge à 100% par le régime obligatoire et par les mutuelles et autres organismes complémentaires ;
  2. le panier aux tarifs maîtrisés : le prix des couronnes dentaires est plafonné, ce qui implique un reste à charge nul ou modéré en fonction de la garantie prévue au contrat d'assurance santé complémentaire ;
  3. le panier aux tarifs libres : les actes qui ne font pas partie des deux autres paniers bénéficient d'un remboursement moindre, à hauteur du tarif de responsabilité ou de convention, le reste à charge pouvant être couvert par la mutuelle. 

Les 2 tableaux ci-dessous vous indique les prestations proposées dans le panier 100% et celui à tarifs plafonnés (depuis le 1er janvier 2020) : 

Panier 100% Santé

Acte prothétique Base de remboursement Montant maximum autorisé

Pose d'une couronne dentaire dentoportée céramique monolithique autre que zircone sur incisives, canines et premières prémolaires

120 € 500 €

Pose d'une couronne dentaire dentoportée céramométallique sur une incisive, une canine ou une première prémolaire

120 € 500 €

Pose d'une couronne dentaire dentoportée céramique monolithique (zircone) sur une dent autre qu’une molaire

120 € 440 €

Pose d'une couronne dentaire dentoportée en alliage non précieux

120 € 290 €
Pose d'une infrastructure coronoradiculaire [Inlay core] sous une couronne ou un pilier de bridge dentoportés sans « reste à charge ». Avec ou sans clavette 90 € 175 €

Pose d'une couronne dentaire transitoire pour couronne dentoportée « sans reste à charge ». Non facturable pour une couronne définitive réalisée en extemporané, facturable une seule fois par couronne définitive.

10 € 60 €
Pose d'une prothèse plurale [bridge] comportant 2 piliers d'ancrage céramométalliques et 1 élément intermédiaire céramométallique pour le remplacement d'une incisive 279,50 € 1 465 €
Pose d'une prothèse plurale [bridge] comportant 2 piliers d'ancrage métalliques et 1 élément intermédiaire métallique 279,50 € 870 €

Panier reste à charge maîtrisé

Acte prothétique Base de remboursement Montant maximum autorisé
Pose d’une couronne dentaire dentoportée céramique monolithique autre que zircone sur deuxièmes prémolaires et molaires 120 € 550 €
Pose d’une couronne dentaire dentoportée céramométallique sur une deuxième prémolaire 120 € 550 €
Pose d’une couronne dentaire dentoportée céramique monolithique (zircone) sur une molaire 120 € 440 €
Pose d'une couronne dentaire transitoire pour une couronne dentoportée « à entente directe limitée » 10 € 60 €
Pose d'une infrastructure coronoradiculaire [Inlay core] sous une couronne ou un pilier de bridge dentoportés à « entente directe limitée ». Avec ou sans clavette. Non facturable pour une couronne définitive réalisée en extemporané, facturable une seule fois par couronne définitive. Facturable pour la pose d’une couronne transitoire non suivie d’une couronne définitive dans les 6 mois. 90 € 175 €
Pose d'un appareillage en propulsion mandibulaire 150 € 280 €

Source Ameli 

Trouver la mutuelle qui rembourse les couronnes dentaires

La réforme 100% Santé a bouleversé le cadre réglementaire des contrats complémentaires. Elle s'impose aux contrats dits solidaires et responsables. Les mutuelles et autres organismes qui relèvent de ce statut ont pour obligation de proposer le panier 100% Santé qui garantit un remboursement intégral des couronnes dentaires concernées. Les couronnes du panier à tarifs maîtrisés font l'objet d'une prise en charge variable selon le niveau de garantie souscrit. Les contrats complémentaires haut de gamme proposent des remboursements partiels pour les autres couronnes et prestations hors nomenclature. 

Avant la réforme 100% Santé, les restes à charge pour les couronnes dentaires étaient rédhibitoires et pouvaient conduire les assurés à renoncer à se soigner ou à reporter l'acte (restes à charge moyens) :

  • couronnes en céramique : 195€
  • couronnes en zircone : 115€
  • bridges en céramique : 650€.

Les couronnes métalliques, les moins esthétiques, pouvaient être remboursées intégralement par les contrats de mutuelle standard après intervention de l'Assurance Maladie. La réforme du 100% Santé en dentaire permet désormais d'accéder à des couronnes dentaires de qualité sans reste à charge ou avec des restes à charge diminués. 

En fonction de vos besoins dentaires, souscrivez une mutuelle adaptée, celle qui vous garantit une prise en charge optimale. Comparez les offres grâce à notre comparateur, un outil simple et rapide qui évalue pour vous, sans engagement, les meilleures offres du marché. 

Les modalités de remboursement d'une couronne dentaire

La garantie dentaire des contrats responsables rembourse intégralement le reste à charge des couronnes dentaires du panier 100% après remboursement de la partie obligatoire par l'Assurance Maladie. Pour les autres types de couronnes, le remboursement dépendra du niveau de garantie que vous avez souscrit. 

Pour le panier à tarifs maîtrisés, la prise en charge de la part de votre mutuelle se fera à hauteur des frais réels, dans la limite des tarifs plafonds (voir tableau) ; vous pouvez n'avoir rien à débourser ou devoir payer une somme résiduelle selon le contrat choisi. Pour les couronnes dentaires qui ne font pas partie de ces deux paniers et les prestations hors nomenclature (implants dentaires par exemple), la mutuelle rembourse à hauteur de la garantie soit :

  • sous forme de forfait annuel
  • sous forme de pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS) : 100% c'est-à-dire dans la limite du tarif de convention, 200% ou 300% pour une garantie dentaire renforcée (toujours sur la base du tarif opposable). 

Les implants dentaires et l’orthodontie adulte ne bénéficiant d'aucune prise en charge par l'Assurance Maladie, il faudra se doter d'une garantie dentaire renforcée, avec un forfait annuel conséquent, pour pouvoir être couvert correctement, tout en limitant les restes à charge.

Exemples : 

Votre dentiste vous pose un bridge à 2 piliers d’ancrage métalliques (panier 100% Santé) au tarif de 800€. Après intervention de l’Assurance Maladie et de votre mutuelle, votre reste à charge est nul. Auparavant, votre reste à charge tournait autour de 600€ avant intervention de votre mutuelle qui limitait sa prise en charge au niveau de la garantie souscrite.

Votre dentiste vous pose une couronne en céramique monolithique sur une deuxième prémolaire (panier à tarifs maîtrisés), facturée au tarif de 550€. La Sécurité Sociale vous rembourse 70% sur la base du tarif de convention (120€), soit 84€. Si votre mutuelle propose une garantie dentaire à 300% BRSS, elle vous rembourse trois fois cette somme. Votre reste à charge est de 214€.