Pourquoi il faut bien comprendre les subtilités de la garantie perte d'autonomie


garantie-invalidite-incapacite-ptia-assurance-de-pret

Les banques exigent la souscription à une assurance emprunteur lors d'une demande de crédit immobilier. La couverture comprend toujours les garanties décès et perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA), deux garanties de base qu'on a coutume d'associer. Pourtant, leur durée n'est pas la même.

Qu'est-ce que la garantie PTIA ?

La garantie PTIA est définie de manière très restrictive. Elle concerne toute invalidité physique ou mentale de l'assuré avant l'âge de 65 ans, résultante d'une maladie ou d'un accident et constatée par le médecin-conseil de la compagnie d'assurance, causant une inaptitude totale et définitive d'exercer un emploi ou une activité rémunératrice, et obligeant l'assuré à recourir à l'assistance d'une tierce personne pour accomplir les actes de la vie quotidienne (se déplacer, s'alimenter, se laver, se vêtir). En pareille hypothèse, l'assureur prend en charge le remboursement intégral du capital restant dû selon la quotité assurée. Certains assureurs choisissent de rembourser les mensualités, en espérant que la situation de l'assuré puisse s'améliorer. Privilégiez le premier mode de remboursement pour être libéré de la dette en cas de survenance du risque. 

JE CHERCHE LE MEILLEUR CONTRAT D'ASSURANCE EMPRUNTEUR

Cette garantie peut comporter des exclusions. Certains risques ne bénéficient d'aucune prise en charge de l'assureur (métiers ou activités à risques) ; il faudra alors se tourner vers des contrats spécifiques si par exemple vous êtes pompier ou gendarme, ou que vous pratiquez un sport dangereux (parapente, équitation, plongée,...). 

Comment est calculée la prime de la garantie PTIA ?

La prime relative à la garantie PTIA est calculée sur la durée totale du contrat, en tenant compte de la limite d'âge sur cette garantie (65 ans voire 70 ans). L'assuré paie cette prime sur toute la durée de son prêt même si elle cesse une fois l'âge limite atteint. Cela ne lui est pas préjudiciable, un ajustement à la baisse des primes est prévu lors de la tarification. Le lissage de la prime sur la maturité de l'emprunt s'opère par souci de simplification. Le fait de payer pour une garantie ayant pris fin n'a donc aucun caractère abusif. Il est cependant souhaitable que les assureurs soient plus explicites sur le décalage entre l'échéance de la garantie PTIA et celle du contrat d'assurance. 

Les experts de Magnolia.fr vous accompagnent pour trouver les garanties adaptées à votre profil d’emprunteur au meilleur prix.

Publié par le