La délégation d'assurance emprunteur pour réduire le coût global de votre prêt immobilier


Reduire cout global pret immobilier

Les taux d'intérêts des crédits immobiliers remontent légèrement depuis décembre 2016. Rien d'alarmant, leur attractivité reste forte, même si le renchérissement du crédit s'engage sur la durée. Une solution pour réduire le coût de votre crédit immobilier ? Privilégiez la délégation d'assurance de prêt.

Liberté de choix de l'assurance emprunteur

La loi Lagarde de septembre 2010 permet à l'emprunteur de choisir librement son assurance de prêt. Bien que non obligatoire, cette assurance sera exigée de la banque prêteuse pour couvrir les risques liés au décès et à l'invalidité. Les banques ne peuvent plus imposer leur contrat groupe, elles doivent non seulement informer l'emprunteur de son libre choix de l'assurance dès la première simulation financière, mais également lui remettre une fiche standardisée d'information ainsi qu'une liste des garanties minimales que doit inclure l'assurance de prêt (loi Hamon). L'emprunteur doit pouvoir comparer les offres grâce à la mention obligatoire du TAEA (taux annuel effectif assurance) qui l'informe du montant total représenté par l'assurance jusqu'à échéance du crédit. La banque ne peut refuser une assurance déléguée dès lors que celle-ci présente a minima une équivalence de garantie avec son contrat interne.

Réduire le coût de l'assurance de 50%

La délégation d’assurance de prêt est encore trop peu utilisée. Les freins mis par les banques expliquent le faible taux de souscription des assurances externes (15%). Elles sont pourtant individualisées, adaptées au profil de chaque emprunteur et jusqu'à 60% moins chères que les contrats bancaires. L'emprunteur étant désormais dûment informé des garanties minimales à respecter, il lui est plus simple de souscrire une assurance déléguée. D'autant plus s'il est accompagné d'un courtier, un professionnel expert en assurance et en crédit qui saura négocier d'égal à égal avec le banquier. L'assurance emprunteur peut représenter jusqu'à 40% du coût global du crédit immobilier. Pour un prêt de 200 000€ sur 20 ans, le taux de l'assurance varie de 0,10% à 1% du capital emprunté selon le profil de l'emprunteur. Précision importante : la prime d'une assurance déléguée est calculée sur le capital restant dû, non pas sur le capital emprunté comme le pratiquent les banques. Elle diminue au fil du remboursement. Plutôt conseillée aux emprunteurs jeunes, non fumeurs et en bonne santé, la délégation d'assurance est aussi recommandée aux emprunteurs de plus de 60 ans que les banques rechignent souvent à assurer.

Bientôt la substitution annuelle de l'assurance emprunteur

Si vous n'arrivez pas à faire valoir vos droits, et que vous acceptez l'assurance bancaire pour ne pas compromettre votre projet immobilier, vous pourrez changer d'assurance dans l'année qui suit la signature du prêt (loi Hamon). Démarche fastidieuse qui peut, là encore, être menée par un intermédiaire. Très attendue, la substitution annuelle de l'assurance de prêt devrait bientôt voir le jour. Un amendement adopté par la commission mixte paritaire le 17 janvier dernier prévoit d'autoriser le changement annuel de tous les contrats émis à partir du 1er mars 2017, faculté offerte aux contrats en stock à compter du 1er janvier 2018.

Publié par le