Le TAEA, le seul indicateur pour connaître le coût réel de votre assurance emprunteur


taea coût assurance emprunteur

Comparer les offres d’assurance emprunteur est indispensable pour trouver des garanties adaptées au juste prix, mais seul le TAEA, ou taux annuel effectif assurance, va vous permettre d'évaluer le coût réel de cette protection indispensable. Et en période de taux bas, voire très bas comme c'est le cas depuis des mois, le poids de l'assurance de prêt pèse plus lourd dans le coût global d'un crédit immobilier.

Qu'est-ce que le TAEA ?

Le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) est entré en vigueur le 1er janvier 2015. Il a pour vertu de rendre plus facilement comparables les offres d'assurance de crédit et d'assurance. Les prêteurs ont obligation d'indiquer le TAEA sur toutes les publicités comportant une assurance emprunteur, également le montant total en euros de l'assurance pour la totalité du prêt, et le coût en euros de l'assurance par échéance. Le TAEA est accompagné de la mention des garanties dont il intègre le coût.

Avant le 1er janvier 2015, les emprunteurs ne disposaient que d'un seul outil pour comparer les taux d'assurance, à savoir le taux moyen d'assurance. Son calcul pouvait varier en fonction des différents types d'assurance. Pour les assurances souscrites auprès d'un prestataire extérieur à la banque prêteuse, le calcul de la cotisation d'assurance se fait sur le capital restant dû, et non sur le capital initial comme le font les assurances groupe des banques : la cotisation varie ainsi tous les ans, le taux moyen est alors un lissage des différents taux annuel. Le TAEA a donc été mis en place pour offrir aux emprunteurs un référentiel unique qui leur permet de comparer leur assurance avec un outil fiable.

Calcul du TAEA

Selon le texte de loi*, "pour les besoins du calcul du taux annuel effectif de l’assurance, la méthode employée est la même que celle employée pour le calcul du taux annuel effectif global, c’est-à-dire soit la méthode d’actualisation des flux, soit la méthode des intérêts composés en capitalisant le taux périodique sur une durée d’un an". Le Taux Annuel Effectif Global, qui remplace le TEG (Taux Effectif Global) depuis le 1er octobre 2016, représente le coût réel total du crédit, car il inclut tous les frais relatif au financement (sauf frais de notaire) :

  • intérêts d'emprunt
  • frais de dossier
  • frais d'ouverture et de tenue de compte
  • frais de courtage
  • coût de l'évaluation du bien
  • coût de l'assurance emprunteur.

Pour déterminer le TAEA, il suffit de calculer la différence entre le TAEG avec assurance et le TAEG sans assurance. Prenons l'exemple basique d'un crédit immobilier de 100 000€ sur 10 ans au taux nominal de 0,75%, sans autres frais annexes que l'assurance emprunteur (le client a déjà un compte auprès de la banque). Le TAEG sans assurance est alors égal au taux nominal, soit 0,75%, ce qui donne une mensualité de 865,23€. L'assurance est au taux moyen de 0,36%, soit 30€ par mois. Additionnons les deux mensualités :

  • 865,23€ + 30€ = 895,23€
  • Une mensualité de 895,23€ correspond à un TAEG avec assurance de 1,44%.

La différence entre le TAEG avec assurance et le TAEG sans assurance est alors de 0,69 point, soit le TAEA, ce qui correspond au poids véritable de l'assurance dans le prêt. Le TAEA est plus réaliste que le taux moyen de l'assurance et constitue le seul indicateur de référence pour comparer objectivement la compétitivité des offres d'assurance.

Quand le coût de l'assurance est supérieur au coût des intérêts

Supposons que notre emprunteur ait des antécédents de santé qui augmente le taux annuel moyen de l'assurance à 0,56%. La cotisation d'assurance passe alors à 46,67€ par mois. La mensualité du prêt atteint 911,90€ (dont 865,23€ d’intérêts) ; le TAEG grimpe alors à 1,82%, soit un TAEA à 1,07% ! Le coût global du crédit immobilier est de 9 428,10€ dont 5 600€ d'assurance.

Dans ce cas, l'assurance emprunteur coûte plus cher que les intérêts d'emprunt. Une situation désormais courante en période de taux très faibles.

Faites-vous toujours accompagner d'un spécialiste de l'assurance de prêt comme Magnolia.fr pour trouver l'assurance la moins chère et la mieux adaptée à votre profil.

*décret 2014-1190 du 15 octobre 2014 relatif aux modalités de calcul du taux annuel effectif de l'assurance en matière de crédit à la consommation et de crédit immobilier

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications