Mésothérapie : l'acupuncture des blessures


La mésothérapie est une technique médicale qui consiste à injecter des micro-doses de médicaments sous le derme pour cibler directement la zone à traiter. Indiquée principalement pour traiter les douleurs, la mésothérapie n'est pas remboursée par la Sécurité Sociale sauf exception. Les mutuelles proposent une prise en charge partielle dans leur forfait "médecines douces".

La mésothérapie : qu'est-ce que c'est ?

"Peu, rarement et au bon endroit", telle était la devise du médecin français Michel Pastor, inventeur de la mésothérapie dans les années 1950. Cette technique médicale consiste à injecter des médicaments sous la peau, au niveau de la zone à traiter, afin d'éviter que ces substances ne circulent dans le sang et atteignent des organes vitaux comme l'estomac et le foie. L'objectif de la mésothérapie est de minimiser les effets secondaires des médicaments par une injection ciblée à dose réduite.

Au moyen de petites seringues à usage unique, utilisées par technique manuelle ou assistée (injecteur électronique), le mésothérapeute injecte les médicaments à la profondeur choisie en fonction de la couche de peau qu'il veut cibler (épiderme, derme superficiel ou profond, hypoderme).

En France, la mésothérapie est enseignée en faculté de médecine aux médecins diplômés ou aux étudiants à partir du 3ème cycle. Seuls les praticiens titulaires du diplôme interuniversitaire de mésothérapie peuvent mentionner cette technique sur leur plaque.

La mésothérapie : pour quelles indications ?

La mésothérapie est un traitement complémentaire qui peut être conseillé par le médecin référent pour aider à soulager différents symptômes et améliorer le confort au quotidien.

Les substances médicamenteuses les plus couramment employées en mésothérapie sont les antalgiques, les vasodilatateurs, les anti-inflammatoires, les décontracturants, les cicatrisants. À l'évocation de ces familles de médicaments, on entrevoit les troubles ou pathologies pour lesquels la mésothérapie est indiquée (liste non exhaustive) :

  • les rhumatismes,
  • les traumatismes articulaires,
  • les problèmes musculaires,
  • les migraines,
  • les douleurs dorsales (lombalgie, cervicalgie),
  • l'insuffisance veineuse,
  • les colopathies fonctionnelles.

Un grand nombre de sportifs de haut niveau sont traités par la mésothérapie. Très utile en médecine du sport, la mésothérapie permet d'apporter une réponse médicamenteuse rapide et efficace pour soulager et soigner les affections traumatiques articulaires telles que les entorses, les tendinites, les contractures, les épicondylites ou les élongations musculaires.

La mésothérapie est aussi très largement utilisée dans le cadre de la médecine esthétique pour traiter l'alopécie, la cellulite, le surpoids, les cicatrices fibreuses ou le vieillissement cutané.

Pour trouver un mésothérapeute près de chez vous, consultez le site allomédecins.fr.

La mésothérapie : quel prix et quel remboursement ?

Les tarifs du mésothérapeute varient d'un praticien à l'autre. Une séance coûte au bas mot 45€. Trois séances à une semaine d'intervalle sont généralement nécessaires avant de constater l'efficacité du protocole. À visée esthétique (injection de vitamines et d'acide hyaluronique pour repulper la peau par exemple), la séance de mésothérapie coûte entre 150€ et 200€, sans compter la consultation avec le médecin (honoraires libres ou secteur non conventionné).

La Sécurité Sociale ne rembourse pas la mésothérapie sauf à cette double condition : elle est réalisée lors d'une consultation par un médecin conventionné, elle est à visée thérapeutique et non esthétique. La séance de mésothérapie est alors remboursée au taux de 70% sur la base du tarif conventionné (25€). Si le praticien exerce en secteur 2 (honoraires libres), le tarif est sujet à un dépassement qui n'est jamais pris en charge par la Sécurité Sociale.

La mésothérapie fait partie des médecines douces ou alternatives pour lesquelles les mutuelles proposent un remboursement partiel ou total. Vos séances de mésothérapie sont prises en charge selon les modalités prévues au contrat, généralement sous la forme d'un forfait annuel ou/et dans la limite du tarif par séance et d'un nombre de séances annuel. Certaines mutuelles ne distinguent pas les médecines douces, d'autres conditionnent la prise en charge aux pratiques clairement stipulées dans le contrat. Rapprochez-vous de votre conseiller pour savoir si la formule que vous avez souscrite inclut la mésothérapie.

Magnolia.fr vous accompagne dans la recherche d'une mutuelle adaptée à vos besoins de santé, à un tarif compétitif.