La présence d'un balcon ou d'une terrasse valorise un logement de +8,8%


achat-immo-balcon-terasse-revalorise-prix-bien

L'immobilier n'aura jamais suscité autant de commentaires qu'en cette période de crise sanitaire. Confinés chez eux, les Français rêvent de logements plus grands et mieux adaptés. Voici une étude qui va intéresser les futurs acheteurs et vendeurs, même si elle ne fait qu’entériner une évidence : la présence d'un balcon ou d'une terrasse fait grimper la valeur d'un bien immobilier. Combien faut-il escompter en fonction de l'étage ?

Balcon ou terrasse : la plus-value d'un appartement

Alors que les affres du confinement ont mis en exergue les frustrations des citadins, ceux qui sont logés dans des appartements avec balcon ou terrasse ont sans conteste mieux supporté les restrictions. La présence de l'un de ces deux espaces donnant sur l’extérieur devrait à l'avenir plus largement arbitrer le choix d'un appartement. Elle a aussi et surtout une influence très significative sur le prix du bien. Selon une étude publiée lundi 25 mai par MeilleursAgents, leader de l'estimation immobilière en ligne, la présence d'un accès à l'extérieur grâce à un balcon ou une terrasse engendre une hausse moyenne des prix des logments de 8,8%. Cette enquête porte sur l'immobilier dans les 11 plus grandes villes de France et analyse plus de 35 000 transactions réalisées en 2019. 

L'importance de l'étage et de la localisation

La position de l'appartement dans l'immeuble a bien évidemment son importance. Plus l'étage est élevé, plus le logement avec terrasse ou balcon a la cote. La valorisation varie d'un étage à l'autre :

  • +6,9% aux 1er, 2ème et 3ème étages
  • +8,5% au 4ème étage
  • +14,1% au dernier étage.

En étages peu élevés, un balcon ou une terrasse apprécie moins généreusement la valeur du logement en raison d'un éventuel vis-à-vis ou des nuisantes sonores de la rue. Au dernier étage, c'est le jackpot et le nirvana : calme, luminosité maximale et vue ouverte. L'extérieur en rez-de-chaussée, qu'on nomme bien souvent "rez-de-jardin", fait grimper le prix de l'appartement de 12,5%.

Tous les balcons et terrasses ne se valent pas. Leur surface a également une incidence sur le prix de l'appartement, allant jusqu'à +30% pour les extérieurs de plus de 50m2 ! La valorisation tombe à +4,4% si l'espace mesure moins de 10m2. Dernier enseignement de cette étude : le soleil pousse le curseur ! Pour un appartement avec terrasse à caractéristiques équivalentes, le prix du logement augmente de 15,9% à Marseille contre +8,4% à Paris. À l'inverse, l'impact d'un accès extérieur est nettement plus marginal à Lille avec une augmentation du prix du mètre carré de +3,6% seulement.

La demande sera-t-elle au rendez-vous ? Portera-t-elle en priorité sur les logements dotés d’extérieurs ?  Il est encore bien tôt pour se lancer dans les pronostics, la reprise du marché immobilier étant intimement dépendante des conditions d’emprunt des Français. Cette étude concerne des transactions réalisées durant l’année 2019, millésime faste pour l’immobilier avec plus d’un million de ventes dans l’ancien. Les experts estiment que 2020 va perdre 250 000 transactions. Les biens avec balcon ou terrasse sont toujours appréciés, la crise sanitaire et le confinement qu’elle a induit vont sans doute augmenter l’appétit pour ce type de logement.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications