Achat Immo : Nexity aide les primo-accédants à financer leur apport personnel


apport-personnel-primo-accedant-achat-immo

L'accès au crédit immobilier est devenu plus difficile depuis l'entrée en application des nouvelles règles d'octroi. Les banques exigent un apport personnel plus conséquent, une mission compliquée pour les primo-accédants. La société immobilière Nexity remédie au problème en lançant "Ma cagnotte immobilière", une plateforme de crowdfunding qui permet de gonfler l'apport personnel.

Un coup de pouce pour booster l'apport personnel

Depuis janvier 2020, les banques ne peuvent plus prêter au-delà d'un taux d'endettement supérieur à 33% et sur une durée qui excède 25 ans. Elles exigent dorénavant un apport personnel plus important pour accorder l'emprunt immobilier. Les financements à 100% voire à 110% sont aujourd'hui déniés en raison des nouvelles mesures de prudence. Ceux qui pouvaient s'affranchir de ces règles en 2019 sont empêchés en 2020 d'accéder au crédit immobilier, en particulier les clientèles modestes abonnées aux conditions d'emprunt les moins avantageuses, car dotées d'un faible apport, quand elles n'en sont pas totalement dépourvues.

Sans une mise minimale de 20%, la plupart des établissements ferment l'accès au crédit. Pour éviter de se voir recaler par manque d'apport, Nexity, un des leaders de la promotion immobilière en France, s'engage auprès des primo-accédants et crée "Ma cagnotte immobilière", une plateforme participative qui fonctionne, si l’on veut schématiser, comme une liste de mariage. Dès 1 000€ récoltés, Nexity double l'apport jusqu'à 6 000€ en fonction du type de logement.

Qui peut bénéficier de "Ma cagnotte immobilière" ?

Le dispositif est destiné aux personnes qui souhaitent acquérir un logement neuf pour en faire leur résidence principale ou un terrain à bâtir, sur la liste des programmes exclusivement proposés par le groupe Nexity. Il suffit de partager le lien de la cagnotte avec ses proches afin qu'ils contribuent à l'apport personnel. Une fois la demande de cette aide validée par Nexity, le futur acquéreur et emprunteur a 60 jours pour collecter son apport. Avec 1 000€ récoltés pour un 3 pièces, Nexity ajoute au pot 4 500€ et jusqu’à 6 000€ pour un 4 ou 5 pièces.

Selon Alain Dinin, fondateur du groupe immobilier, 40% des primo-accédants ayant acheté un bien Nexity en 2019 n'auraient pas accès au crédit en 2020. Chez ce promoteur, cette clientèle représente 20% des acheteurs. Il s'agit le plus souvent de jeunes actifs qui débutent dans la vie active, avec ou sans enfants, à la recherche d'un logement neuf proche des services (écoles, commerces, transport, santé). Nexity propose des programmes neufs dans les grandes villes de France à partir de 110 000€, avec une moyenne autour de 220 000€.

Le principe de l'aide d'un tiers pour financer un projet n'est pas neuve. De tous temps, parents et grands-parents ont contribué aux projets de leurs enfants et petits-enfants. Le coup de pouce de Nexity est un outil marketing pour dynamiser les ventes du groupe. Son offre diffère de celle de Virgil, une start-up lancée courant 2019 qui propose de fournir 10% ou plus des fonds nécessaires en échange d'un pourcentage du bien acquis. Au bout de 10 ans, le propriétaire peut refinancer la participation de Virgil ou lui reverser en cas de revente. Sont pour le moment éligibles uniquement les logements anciens situés à Paris ou en première couronne.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications