Immo : A moins d'une heure de Paris, vous pouvez acheter 7 fois plus grand !


achat-immo-paris-province

Un peu plus de 10 000€, voilà ce que coûte en moyenne le mètre carré à Paris ! Ville où l'immobilier est le plus cher de France et de loin, la capitale flambe, le marché vole de record en record, porté par une demande bien supérieure à l'offre. Les taux historiquement bas favorisent ce phénomène inflationniste, qu'on observe aussi en régions dans la plupart des grandes agglomérations comme Lille, Lyon, Nantes ou Toulouse où les prix ont bondi entre 7% et 11% sur un an. Difficile pourtant quand on est parisien de s'installer si loin. À moins d'une heure de Paris, les prix des logements sont nettement plus accessibles et vous permettent de voir bien plus grand.

Selon les chiffres de Meilleursagents, le prix moyen du mètre carré ancien atteint désormais 10 115€ à Paris, soit un gain de près de 52% en une décennie. Ce montant stratosphérique est suivi de près par celui affiché par Boulogne-Billancourt (8 509€). La troisième place est tenue par Montreuil avec un mètre carré à 5 934€. Loin derrière, arrivent dans l'ordre Lyon (4 501€/m2), Bordeaux (4 475€/m2), Aix-en-Provence (4 164€/m2) et Nice (4 107€/m2). L'accessibilité du marché parisien est un leurre. Les locaux n'ont aujourd'hui d'autre choix que d'élargir leur champ de recherche pour devenir propriétaires. Le site Meilleursagents s'est donc intéressé au pouvoir d'achat immobilier des personnes travaillant à Paris qui font le choix de quitter la capitale et l'Île-de-France pour se loger plus grand et moins cher.

Ailleurs, l’herbe est plus verte !

Que peut-on acheter avec 215 000€ empruntés à crédit au taux de 1,3% sur 20 ans ?

Tel est le postulat défini par Meilleursagents, leader de l’estimation immobilière en ligne. Un ménage parisien peut s'offrir une toute petite surface de 22m2. En s'installant à Vendôme, commune du Centre-Val-de-Loire à quelque 50 minutes de train de Paris, ce couple peut acquérir 146m2, soit 7 fois la surface accessible à Paris ! La durée du trajet est quasiment identique pour Arras ou Le Mans : nos travailleurs parisiens peuvent acheter respectivement 124m2 et 145m2. Le constat est similaire en déménageant à Reims (107m2), à Evreux (147m2) ou encore à Chartres (102m2). Même à Lille où les prix immobiliers ont grimpé de 3,5% en un an (2 836€/m2), notre couple peut acheter un appartement de 79m2 : la capitale des Flandres est reliée à Paris par 24 TGV par jour dont la durée moyenne de trajet est de 1h06.

À plus d’une heure de train de Paris

Paris flambe et perd ses habitants. Entre 2011 et 2018, la ville est passée de 2,25 millions à 2,19 millions d’âmes, soit une contraction de 2,5% (chiffres Insee). Au chapitre des griefs à l'encontre de la vie parisienne, les locaux avancent le coût de la vie, la pollution, le stress, les embouteillages et la distance avec la nature. Une récente étude du site de recrutement Cadreemploi a d'ailleurs montré que l'engouement pour la province gagne de plus en plus de cadres franciliens. Si Bordeaux a leur préférence, Nantes, Lyon, Toulouse et Rennes séduisent en force, mais seuls 29% ont pris une décision radicale en quittant Paris pour travailler et s'installer dans l'une de ces agglomérations. Les autres, les "navetteurs", c'est-à-dire ceux qui conservent leur emploi sur Paris mais sont domiciliés ailleurs, doivent arbitrer avec des distances (nombre de trains/jour et durée moyenne d'un trajet) et un pouvoir d'achat très variables :

  • Bordeaux : 22 trains par jour ; 2h12 de Paris ; 48m2
  • Nantes : 25 trains par jour ; 2h27 de Paris ; 66m2
  • Lyon : 25 trains par jour ; 2h33 de Paris ; 48m2
  • Rennes : 20 trains par jour ; 1h41 de Paris ; 71m2
  • Caen : 17 trains par jour ; 2h16 de Paris ; 103m2
  • Rouen : 29 trains par jour ; 1h24 de Paris ; 100m2
  • Amiens : 28 trains par jour ; 1h26 de Paris ; 106m2
  • Tours : 20 trains par jour ; 1h29 de Paris ; 88m2
  • Le Havre : 14 trains par jour ; 2h14 de Paris ; 124m2.
Alors, ça vous tente de quitter la ville des Lumières et votre petit appartement pour plus d'espace ? 

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications