Immobilier : le palmarès des métropoles où l'investissement est intéressant


montpellier-ville-gagnante-investissemen-immobilier

La pierre reste une valeur refuge pour les Français. Le boom immobilier de l'année 2017 témoigne de cet engouement. L'investissement locatif profite du mouvement : 60 000 logements ont été vendus sous le dispositif Pinel l'an dernier dont 80% en Île-de-France et dans les métropoles régionales. Où investir en 2018 ? Le journal Le Figaro en partenariat avec le site Explorimmoneuf vient de dévoiler le classement des villes les plus avantageuses pour investir. 

Les villes du Grand Ouest sur le podium

En tête des métropoles où l'investissement immobilier est gagnant, Montpellier. Grande cité étudiante, destination touristique forte et pôle économique innovant, la capitale de l'Hérault cumule les atouts pour ceux qui achètent pour louer. Parmi les autres indicateurs favorables sur lesquels s'appuie l'étude du Figaro figure l'évolution démographique, facteur primordial pour le marché immobilier. Les prix des logements sont également déterminants pour l'investisseur. A Montpellier, ils résistent : le prix moyen du mètre carré est légèrement au-dessus de 2 500€ dans l'ancien et plus de 4 000€ dans le neuf (chiffres des Notaires). 

Le top 3 est complété par Nantes, deuxième ville où il fait bon investir, suivie par Rennes. Nantes est depuis plusieurs années une ville très dynamique avec des infrastructures à la pointe et une belle qualité de vie. Rennes entame sa métamorphose avec de multiples chantiers en cours qui laissent augurer de futurs aménagements bénéfiques aux habitants et aux propriétaires bailleurs.

Bordeaux ferme le ban

Vient ensuite Tours (4ème), bien placée grâce à des prix immobiliers raisonnables et des atouts pérennes (université et cité touristique avec les châteaux de la Loire). Elle est suivie de Toulouse (5ème), grand pôle économique et étudiant où l'investissement immobilier justifie toute sa pertinence. En sixième position, Angers : la LGV (Ligne à Grande Vitesse) la met à 1h25 de Paris, les prix de l'immobilier restent attractifs et la ville porte de vastes projets urbains. En 7ème place, Nice, malgré des prix élevés, demeure une destination porteuse pour les investisseurs. Elle devance Marseille qui défend un potentiel investisseur toujours solide grâce à la présence d'un pôle universitaire majeur (2ème après Paris) et surtout la mise en oeuvre du plus important chantier européen de rénovation urbaine (Euromed 2).

La capitale de la Gironde pâtit cette fois de l'envolée des prix en 2017 (+16% dans l'ancien). Louée pour sa douceur de vivre et sa formidable attractivité, Bordeaux arrive en dixième position derrière Lyon qui elle aussi, en dépit de solides indicateurs, se voit reléguer en queue de peloton pour la valeur de l'immobilier.

Publié par le