Immobilier : le Grand Paris Express dope les prix dans certaines villes


grand-paris-express-dope-prix-villes

Le Grand Paris Express, ce projet titanesque de 200 km de lignes automatiques, va bouleverser la mobilité dans toute la région francilienne, offrant à la métropole une meilleure interconnexion de ses communes sans passer par la capitale. Cette rénovation urbaine a déjà un impact sur l'immobilier, comme en témoigne une étude de Meilleurs Agents, leader de l'estimation en ligne.

Grand Paris Express : une rame toutes les 2 ou 3 minutes !

Le Grand Paris Express est le plus grand projet urbain en Europe avec 68 gares reliées entre elles par 200 kilomètres de lignes automatiques d'ici 2030. La ligne 14 va être prolongée au nord et au sud, et quatre nouvelles lignes (15, 16, 17 et 18) seront connectées au réseau existant. Il sera plus simple de se rendre d'un point à l'autre de l'Île-de-France sans passer par Paris, également de rejoindre le cœur de la capitale depuis la banlieue. Les grandes zones d'activité, comme les aéroports, les centres d'affaires, les pôles de recherche et universitaires, également les territoires aujourd'hui difficiles d'accès, seront mieux desservis. Les trajets du quotidien pour se rendre au travail, accéder aux loisirs et à la culture vont être écourtés et gagner en simplicité.

Ce vaste projet va révolutionner la mobilité en région parisienne, créant, autour des stations, de nouveaux lieux d'activité et de vie, et changer la donne en matière d'immobilier.

Les villes gagnantes avec le Grand Paris Express

Les quatre futures lignes ne sont pas encore opérationnelles qu'elles ont déjà une incidence sur les prix de l'immobilier. Dans son dernier Observatoire des prix immobiliers du Grand Paris, Meilleurs Agents constate l'envolée des prix dans les villes qui accueilleront une nouvelle gare du Grand Paris Express. La hausse moyenne est de 25% sur les cinq dernières années, contre 19% pour les autres communes franciliennes.

À Saint-Ouen, où le prolongement de la ligne 14 est déjà effectif, les prix des logements ont bondi de 55% en cinq ans, culminant à 6 365€ la mètre carré en ce début 2021. Pour toutes les zones desservies par la ligne 14, de Saint Denis-Pleyel à Orly, les prix ont progressé de près de 35% sur cinq ans.

Autour de la future station Les Agnettes-Asnières-Gennevilliers (ligne 15), les prix ont augmenté de 7,7% sur un an et de près de 50% sur cinq ans. Les valeurs ont grimpé de plus de 45% autour de La Défense-Grande Arche et Nanterre La Folie. Le long des futures stations des lignes 16 et 17, les prix augmentent "seulement" de 16% en cinq ans. La ligne 18, qui va de Versaille-Chantiers à Antony-Pôle, engendre une progression moyenne de 13%. La traversée de Paris pour la ligne 14 et la proximité de la capitale pour la 15 expliquent l'inflation exceptionnelle des prix des logements ces dernières années.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications