Prêt relais: vendre vite pour le rembourser

pret-relais-vendre-vite-pour-rembourser

Vous avez trouvé votre future résidence principale et devez vendre la première pour financer la seconde. La mise en place d'un prêt relais est nécessaire pour ne pas passer à côté de cette belle affaire. Pour rester dans les délais et minimiser le coût de ce crédit de transition, voici nos conseils pour vendre au plus vite.

 

Prêt relais : estimez votre bien au juste prix

Le prêt relais va vous permettre d'acquérir le bien immobilier convoité avant d'avoir bouclé la vente d'un premier logement. Le produit de la vente va contribuer à financer l'achat de ce nouveau logement mieux adapté à vos besoins. Mais faire coïncider la vente avec l'achat relève d'une mission impossible. 

Pour ne pas manquer l'achat, vous devez recourir à un crédit de transition qui vous évite de brader votre résidence actuelle et vous permet de la vendre dans les meilleures conditions et dans les délais impartis, c'est-à-dire dans les 12 mois qui suivent la signature du prêt relais (renouvelable 12 mois).

L'avance partielle accordée par la banque dans le cadre d'un prêt relais oscille entre 50% et 80% de la valeur du bien mis en vente. En prêtant moins que la valeur estimée, la banque se protège au cas où vous seriez obligé de baisser votre prix de vente par faute de preneur. Pour vous prémunir contre cette éventuelle déconvenue, fixez une estimation juste du prix de vente.

Un logement dont le prix est au-dessus du marché mettra plus de temps à se vendre. Dans l'intervalle, vous devez payer tous les frais liés à ce bien (taxe foncière, entretien, assurance, charges, etc.). Faites confiance aux professionnels de l'immobilier pour fixer un prix réaliste et fiez-vous aux dernières transactions conclues dans le quartier. En surestimant votre bien, vous prenez le risque de le vendre moins vite et de prolonger le prêt relais, et donc d'augmenter son coût final.

Généralement, les établissements de crédit dépêchent sur place un expert immobilier afin de corroborer l'estimation de la valeur de votre logement à vendre.

Prêt relais : dépersonnalisez votre logement

Pour susciter l'intérêt voire le coup de cœur chez le futur acquéreur, faites le vide dans votre logement. Il faut neutraliser au maximum une décoration trop personnelle qui va brouiller la vision de l'acheteur quant aux potentialités de votre bien

Rangez, nettoyez, désencombrez les pièces, donnez un coup de peinture là où c'est nécessaire : votre logement doit convenir au plus grand nombre et révéler toutes ses qualités. Dès la première visite, l'acheteur en puissance doit pouvoir se projeter dans votre appartement ou votre maison.

Vous pouvez faire appel à un professionnel du home staging pour procéder avec méthode et séduire le plus grand nombre d'acquéreurs. Le tarif est en général autour de 2% du prix de vente pour des prestations de mise en valeur, et entre 100€ et 500€ pour une simple consultation-conseil.

Valorisez tous les atouts de votre logement sans pour autant cacher un éventuel défaut qu'un visiteur bon observateur ne manquera pas de remarquer. Si des travaux de rénovation ou de mise aux normes doivent être effectués, préparez des devis qui vont renseigner le futur acheteur sur les dépenses à venir.

Prêt relais : publiez une annonce attractive

Si vous vendez par vos propres moyens sans passer par une agence immobilière, vous allez publier une annonce sur les sites de vente de particulier à particulier. Les photographies de votre bien sont essentielles, car ce sont elles qui attirent le regard avant les éléments de description (caractéristiques, surface, etc.). Une fois le logement rangé et désencombré, vous pouvez passer à l'étape du visuel.

Les acquéreurs sont très actifs sur les sites d'annonces immobilières, les photos leur permettent d'effectuer une première sélection, objective ou non, sur la base d'un simple coup d'œil. Pour un visuel réussi, prenez des photos en lumière naturelle par une journée ensoleillée, tout en évitant le contre-jour. La luminosité et l'ensoleillement sont des éléments clefs dans le choix d'un logement et sont des critères cités par les acheteurs juste après le prix, la localisation et l'emplacement.

Utilisez un trépied pour une photo bien droite et prenez le temps de bien cadrer l'image. Une photo équilibrée respecte la règle des trois tiers : sol, murs et plafond doivent se partager la hauteur de l'image de manière équitable. Le grand-angle est la solution idéale pour une photo parfaite, à défaut postez-vous dans un coin de la pièce, le plus éloigné possible de la partie que vous photographiez. N'oubliez pas de prendre des prises de vue de tous les angles d'une pièce, afin de créer une visite virtuelle qui va déclencher l'envie d'une visite physique.

Chez PAP, vous pouvez faire réaliser vos photos par un professionnel grâce au réseau de photographes partenaires. Les prestations débutent autour de 100€.

Préparez les documents indispensables pour la vente du logement

Pour vendre votre logement, vous devez fournir divers documents, à commencer par le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) qui doit légalement figurer sur l'annonce immobilière. Le DPE fait partie des éléments du Dossier de Diagnostic Technique (DDT) constitué des rapports des diagnostics obligatoires selon la typologie du bien et que vous devez présenter au plus tard au moment de la signature du compromis de vente. N'attendez pas cette échéance pour les mettre à disposition des acheteurs potentiels.

Dernières publications