Votre pouvoir d'achat baisse ? Renégociez votre contrat d'assurance de prêt !


senior-pouvoir-achat-assurance-emprunteur

Les retraités sont les perdants des mesures fiscales entamées par le gouvernement Macron cette année : hausse de la CSG et revalorisation des pensions limitée à 0,3% par an jusqu'en 2020. La perte est évaluée entre 1% et 2% selon les profils. Si vous êtes retraité et que vous remboursez un prêt immobilier, vous avez peut-être intérêt à changer de contrat d'assurance emprunteur pour regagner du pouvoir d'achat.

Rembourser un crédit immobilier à la retraite

Les banques sont moins réticentes à accorder un crédit immobilier à des seniors.  Légalement, il n’existe aucune limite d’âge pour emprunter. Disposant d'un apport conséquent, de revenus en phase d'être pérennes avec l'approche de la retraite et souvent d'un patrimoine constitué (assurance vie, portefeuille boursier, livrets d’épargne, autres biens immobiliers, patrimoine professionnel), les seniors représentent désormais une clientèle de choix pour les établissements de crédit. Les baby-boomers quittent leur première résidence principale pour acheter plus petit, plus moderne et mieux équipé, et parfois ailleurs pour bénéficier de meilleures conditions climatiques.

La durée de remboursement oscille généralement entre 10 et 15 ans pour la tranche d'âge des 55/65 ans, voire au-delà pour un tiers de emprunteurs seniors (chiffres de l'Observatoire Crédit Logement pour le troisième trimestre 2018).

Je cherche le meilleur contrat pour les seniors

Frein au crédit senior : l'assurance emprunteur

Indispensable à l'obtention d'un crédit immobilier, l'assurance du prêt est une charge beaucoup plus lourde pour les emprunteurs âgés. Les risques de santé s'accentuent avec l'âge et les risques de décès avant le terme du prêt sont plus importants, ce qui va augmenter le montant de la cotisation. Selon les calculs de l'Observatoire BAO, le risque décès augmente de 7% par année d'âge et double ainsi tous les 10 ans. La prime d'un contrat d'assurance pour un emprunteur peut varier entre 0,60% et 2% selon les antécédents médicaux, ce qui revient parfois à payer autant d'assurance que d'intérêts. Autre frein : les contrats groupe proposés par les banques ne sont en général pas ouverts aux seniors de plus de 65 ans et la couverture ne s'étend pas au-delà de 70 ans.

Déléguez l'assurance de prêt senior

L'obstacle de l'assurance de prêt est contourné en déléguant le contrat. Les offres individuelles peuvent être plus avantageuses et l'âge limite pour l'adhésion est de 80 voire 85 ans pour la garantie décès, et de 65 ans (plus rarement 70 ans) pour les garanties perte d'autonomie et incapacité/invalidité.

Si vous détenez un crédit immobilier en cours, penchez-vous sur votre contrat d'assurance emprunteur. Sous réserve que votre état de santé n'ait pas évolué, pensez à changer de contrat pour compenser la perte de pouvoir engendrée par les mesures fiscales qui frappent les retraités. La réglementation vous permet de résilier le contrat bancaire annuellement après la première échéance et de mettre en concurrence les offres alternatives. La banque ne peut refuser le contrat délégué dès lors qu'il respecte le principe d'équivalence de niveau de garanties.

Je change de contrat pour économiser

Autre cas de figure pertinent : vous étiez fumeur au moment de la souscription initiale et vous avez depuis cessé de fumer, le changement de contrat vous permettra de réaliser de belles économies sur le coût de votre assurance. 

Les experts de Magnolia.fr vous accompagnent pour résilier votre contrat en cours et trouver l'assurance adaptée à votre situation au meilleur tarif.

Publié par le