Où trouver l’assurance de son prêt immobilier ?


Où  trouver son assurance de prêt immobilier

L'assurance de prêt est un préalable à toute demande de prêt immobilier. Exigée par le prêteur, elle peut être souscrite en interne ou auprès d'un assureur concurrent. Tous nos conseils pour trouver l'assurance emprunteur adaptée à votre projet immobilier.




Assurance groupe ou assurance individuelle ?

Pour garantir la bonne fin du crédit immobilier, la banque va exiger que vous souscriviez à une assurance emprunteur. Elle intervient si vous ou/et votre co-emprunteur n'êtes plus en mesure de rembourser les mensualités. Elle est constituée de deux garanties indispensables :

  • décès
  • PTIA ou perte totale et irréversible d'autonomie en cas d'invalidité à 100% avec une incapacité définitive de travailler et un besoin d'assistance

et de garanties facultatives que le prêteur pourra imposer :

  • IPT ou invalidité permanente totale
  • IPP ou invalidité permanente partielle
  • ITT ou incapacité temporaire totale
  • perte d'emploi.

Le tarif de l'assurance est très variable ; il dépend du niveau de garanties choisi, de facteurs personnels (âge, état de santé, situation professionnelle, pratique de sport à risque, nombre d'assurés) et du projet immobilier. Les prix varient aussi d'un assureur à l'autre, et selon le type d'assurance : contrat groupe ou contrat individuel.

La loi permet de choisir librement son assurance emprunteur. La banque va proposer son contrat groupe. La souscription en interne semble a priori offrir un gain de temps et limiter les formalités administratives. Il est pourtant primordial de mettre en concurrence cette formule pour trouver l'assurance adaptée à votre situation. La délégation d'assurance de prêt a un double avantage :

  1. le contrat individuel est personnalisé, à l'inverse du contrat bancaire qui est mutualisé
  2. il est très souvent moins cher, la prime étant calculée sur le capital restant dû.

La banque ne peut refuser l'assurance déléguée dès lors que celle-ci présente a minima les mêmes garanties que son contrat groupe.

Comparez avec l'aide d'un courtier

La loi contraint les banques à rendre public les critères de garanties qu'elles ont retenus :

  • 11 critères pour les garanties principales (décès, invalidité et incapacité)
  • 4 critères pour la garantie perte d'emploi.

L'acceptation par la banque d'une assurance alternative est conditionnée à l'équivalence du niveau de garanties. La banque doit également vous remettre une fiche standardisée d'information (FSI) qui reprend les critères exigés pour accorder le financement, vous informe du coût réel de l'assurance grâce au TAEA (taux annuel effectif d'assurance) et vous permet d'apprécier le niveau d'équivalence de garanties.

Cette notion reste cependant complexe à apprécier pour un néophyte, sans compter la difficulté d'évaluer le rapport qualité/prix des différentes garanties. A chaque emprunteur son assurance et pour trouver la couverture adaptée à votre situation, il est nécessaire de comparer en toute objectivité.

Les comparateurs en ligne sont une première approche. Une solution plus rapide, plus simple, et avant tout efficace ? Faites appel à un courtier spécialisé. Sa mission consiste à sélectionner pour vous l'assurance qui répondra au mieux à votre profil et qui respectera la notion d'équivalence de garanties, indispensable pour obtenir l'acceptation du prêteur. L'assurance de prêt peut représenter jusqu'à un tiers du coût global du crédit immobilier. Les offres alternatives sont jusqu’à deux fois moins chères que les assurances bancaires. Vous avez donc tout intérêt à faire jouer la concurrence pour économiser.

L'intermédiation d'un expert se justifie également si votre profil est atypique. Les assurances proposées par les banques sont généralement peu ou pas adaptées aux personnes présentant des risques aggravés, qu'il s'agisse de risques liés à la santé (malades ou anciens malades), à la profession (métiers à risques) ou à l'exercice d'un sport dangereux.

Changer d'assurance en cours de prêt ?

Ce n'est pas une fatalité d'avoir souscrit l'assurance du prêteur. La loi Hamon vous permet de changer de contrat dans les 12 mois qui suivent la signature de l'offre de prêt. Vous devez résilier le contrat bancaire au plus tard 15 jours avant l'échéance et présenter une offre alternative conforme aux critères imposés.

Dès janvier 2018, cette faculté de changement ne sera plus circonscrite à la première année du prêt. L'amendement Bourquin voté en janvier dernier introduit le droit annuel de substitution de l'assurance emprunteur. Là encore, le recours à un intermédiaire vous garantit les chances de trouver le contrat adapté le moins cher.

Les experts de Magnolia.fr sont à votre service pour vous accompagner dans votre recherche de l'assurance de prêt présentant les meilleures garanties au tarif le plus compétitif.

JE SOUHAITE CHANGER D'ASSURANCE DE PRET

Publié par le