Faites valoir votre libre choix


Libre choix

L'assurance de prêt subordonne la contractation d'un crédit immobilier. Sans cette garantie, la banque n'accorde pas l'emprunt. Le libre choix de l'assurance emprunteur est inscrit dans la loi. Saisissez cette opportunité pour comparer les offres et réaliser d'importantes économies.

Le coût de l'assurance de prêt

L'assurance de prêt représente environ un tiers du coût global d'un crédit immobilier. Ce coût dépend de 3 paramètres : • l'âge de l'emprunteur : l'assurance, plus chère dès qu'est atteint l'âge de 50 ans, peut représenter autant que les intérêts d'emprunt pour les tranches d'âge les plus élevées. • son état de santé : le questionnaire de santé va permettre l'évaluation du risque. Les personnes présentant un risque aggravé de santé peuvent bénéficier de la convention AERAS. • les garanties choisies : à la garantie socle (décès-invalidité), peuvent s'ajouter les garanties incapacité et perte d'emploi qui vont alourdir le coût.

Délégation d'assurance de prêt

Négligée par rapport au taux nominal d'un emprunt, l'assurance de prêt représente un coût important que la faiblesse actuelle des taux d'intérêts accentue. Comparer et choisir est la clef pour trouver l'assurance adaptée au meilleur tarif. La délégation d'assurance de prêt est facilitée depuis septembre 2010. La législation s'est étoffée depuis, avec la loi Hamon qui autorise le changement d'assurance dans les 12 mois qui suivent la signature du prêt. Détenu à 85% par les banques, le marché de l'assurance de prêt est pourtant très concurrentiel. Alternatives aux contrats groupe des banques, les offres externes sont individualisées, adaptées au profil de l'emprunteur et jusqu'à trois fois moins chères. Les jeunes actifs et les seniors sont les deux types d'emprunteurs pour lesquels la délégation prend tout son sens.

Substitution annuelle

A compter de mars 2017, tout nouvel emprunteur pourra changer l'assurance de son crédit chaque année s'il le souhaite, une disposition offerte aux contrats en stock à partir de janvier 2018. Dès lors, la substitution de l'assurance ne sera plus contrainte par le temps : une fois révolue la première échéance, un emprunteur pourra résilier son assurance à tout moment et la substituer par un contrat mieux adapté et moins cher. Un comparateur spécialisé en assurances de prêt sélectionne pour vous les meilleures offres du marché. Qu'il s'agisse de choisir l'assurance en début de prêt ou de la substituer en cours d'emprunt, l'équivalence de garanties va conditionner l'acceptation de la banque. Le concours d'un courtier vous permet d'être armé pour affronter le banquier avec des arguments légitimes.

Publié par le