Assurance emprunteur : comment bien comparer les offres ?

assurance emprunteur comment bien choisir

La sélection d'une assurance emprunteur est cruciale pour réaliser un maximum d'économies. Les comparateurs vous permettent de mettre en concurrence les meilleures offres du moment en fonction des paramètres que vous indiquez. Mais comparer est un exercice difficile et parfois trompeur : entre le montant de la prime mensuelle, la méthode de calcul du taux d'assurance et le coût global, il faudra choisir la formule qui correspond au mieux à votre projet pour réduire le poids de cette charge dans le coût de votre crédit immobilier.

Économisez jusqu'à 15 000€

Tous les comparateurs en assurance de prêt immobilier vous le diront : en souscrivant un contrat externe à votre banque, vous pouvez économiser jusqu'à 15 000€ sur la durée totale de votre emprunt. La loi permet de choisir librement l'assurance qui va couvrir un prêt immobilier. Il serait contreproductif de se priver de cette opportunité qui vous permet de diminuer le coût final de votre crédit

Actuellement, l'assurance pèse en moyenne 50% du coût global d'un prêt à l'habitat. En raison des taux au plancher, cette dépense contrainte pour décrocher un financement immobilier est proportionnellement plus lourde, jusqu'à excéder le poids des intérêts pour les profils jugés à risques aggravés.

Sur 10, 15, 20 ou 25 ans, vous pouvez en effet réduire la charge de plusieurs milliers d'euros en déléguant l’assurance, le gain dépendant des caractéristiques de votre crédit et de votre profil. En moyenne, à garanties équivalentes, les contrats groupe des banques sont deux à quatre fois plus chers que les offres souscrites en délégation. Prenons l'exemple du taux moyen d'assurance pour un emprunteur jeune, non fumeur et en bonne santé : il s’affiche à 0,36% chez les bancassureurs, quand les alternatifs facturent autour de 0,12%, voire 0,09% pour les contrats les plus compétitifs.

Or, l'économie potentielle annoncée est toujours calculée sur la durée initiale du prêt. Qu'en est-il si vous remboursez votre prêt par anticipation parce que vous revendez le bien avant le terme du crédit ou que vous demandez un rachat de prêt qui vous obligera à souscrire une nouvelle assurance ?

Comparez au bout de 8 ou 10 ans

Quand vous faites une simulation en ligne à l'aide d'un comparateur d'assurance emprunteur, vous devez renseigner diverses informations (âge, civilité, risques médicaux, fumeur ou non fumeur, profession, banque prêteuse, nature, montant et durée du crédit, etc.), afin que l'outil sélectionne les offres en adéquation avec ce formulaire de base. Le comparateur va ensuite vous proposer un classement tarifaire des contrats, du plus compétitif au plus onéreux, vous indiquant pour chaque offre, la prime mensuelle, la cotisation totale sur la durée renseignée, le taux moyen d'assurance qui est le taux moyen indicatif calculé sur la moyenne des taux pour des prêts similaires ...ainsi que l'économie réalisée.

À ce stade-là, vous ne pouvez savoir si tel ou tel contrat d'assurance a sa cotisation calculée sur le capital initial ou sur le capital restant dû. Dans le premier cas, la prime est constante sur toute la durée de remboursement du crédit, dans le second, elle est dégressive, c'est-à-dire qu'elle est plus élevée en début de prêt et diminue au fil de l'amortissement du capital. Pour avoir cette précision, il faudra demander les devis via une simulation personnalisée.

Sur la durée totale, les formules calculées sur le capital restant à rembourser sont généralement moins chères que celles à primes constantes. En dehors de toutes considérations médicales, c'est-à-dire de la couverture des risques déclarés, il est essentiel d'aborder la tarification du contrat d'assurance à l'aune de votre projet immobilier

  • Comptez-vous revendre le bien acquis en cours de prêt ? 
  • Ou pensez-vous aller jusqu'au terme du crédit ?

Si vous optez pour un contrat à cotisations dégressives, vous risquez d'être perdant en cas de revente du bien avant la fin du crédit. Pour faire le bon choix, il faudrait connaître le coût de l'assurance au mitan du prêt, ou au bout de 8 à 10 ans, durée moyenne de détention des crédits immobiliers.

Chez Magnolia.fr, vous pouvez comparer les tarifs sur la durée totale, également au bout de 120 mois, ce qui vous permet d'avoir une vision plus réaliste du coût de l'assurance en fonction de votre projet. Et là, surprise ! Le contrat classé premier sur la durée totale perd plusieurs places au profit d'une offre plus performante quand le coût est calculé sur une durée plus courte.

Autre élément à considérer, la durée de validité des garanties. Il est essentiel d’être couvert jusqu’au terme du crédit. Certains contrats sont moins chers, mais mettent fin aux garanties incapacité et invalidité à 66 ans. Si vous comptez travailler au-delà, vous prenez le risque de ne pas être protégé en cas d’arrêt maladie.

Comparer les contrats d'assurance emprunteur n'est pas si compliqué quand on a la bonne méthode. Faites confiance aux experts de Magnolia.fr pour vous aider à sélectionner la formule adaptée à votre projet, en fonction des garanties requises et de la durée envisagée du crédit.

Dernières publications