Vaccin chat


La réglementation française n'impose aucun vaccin pour les chats, sauf en cas de voyage à l'étranger. La vaccination reste néanmoins un acte de prévention vivement recommandé pour protéger votre animal tout au long de sa vie. Grâce à l'assurance chat, vous pouvez maîtriser vos dépenses vétérinaires, notamment les frais engagés pour faire vacciner votre animal de compagnie

Quels sont les vaccins obligatoires pour un chat ?

Le seul vaccin chat obligatoire est le vaccin antirabique, requis si vous voyagez avec votre animal à l'étranger, en Europe comme ailleurs. La loi impose que tout animal domestique passant les frontières soit identifié, vaccciné contre la rage et détenteur d'un passeport européen rempli par un vétérinaire. Cela vaut également pour les chiens et les furets.

Sur le territoire métropolitain, le vaccin contre la rage pour les chats n'est pas obligatoire, en revanche il est imposé pour tout voyage en Corse et dans les territoires d'outremer, et généralement si vous séjournez dans un camping, un club de vacances ou que vous confiez votre chat à une pension.

Pour justifier de la vaccination contre la rage, votre chat doit être au préalable identifié par tatouage ou puce électronique, et l'injection doit se faire au moins 21 jours avant votre départ. Pour que l'animal reste correctement protégé, respectez l'échéance des rappels annuels mise en place par le vétérinaire.

Les frais d'identification, de vaccination et la délivrance du passeport peuvent être financés grâce au forfait prévention que proposent certaines formules d'assurance chat.

Hormis le vaccin contre la rage, 4 autres vaccins sont fortement recommandés pour protéger durablement votre chat des maladies suivantes :

  • la leucose féline : maladie très contagieuse et mortelle qui se transmet via le sang, les urines, la salive, les excréments, les larmes, également via l'utérus si la chatte est porteuse du virus. Les chats qui sortent sont plus exposés. Le chat infecté peut rester asymptomatique durant des années, mais une fois la maladie déclarée, l'animal souffre d'infections à répétition (coryza, gingivites, toxoplasmose) en raison d'une immunodépression.
  • le coryza : d'origine virale, le ou plutôt les coryzas se transmettent par voie aérienne et s'attrapent sans contact à proximité avec un chat malade. Ils représentent 90% des maladies respiratoires du chat et touchent en premier lieu les animaux qui vivent en communauté.
  • la chlamydiose : maladie infectieuse entraînant des troubles oculaires et respiratoires, similaires au coryza. Les chats ayant un accès extérieur et vivant en collectivité sont davantage exposés, en particulier les animaux jeunes de moins d'un an.
  • le typhus : appelé aussi panleucopénie féline, le typhus entraîne une gastro-entérite infectieuse, maladie hautement contagieuse et souvent mortelle si elle n'est pas traitée rapidement. Les chatons en sont les premières victimes.

Les vaccins pour le chat sont différents des vaccins chien en raison de pathologies spécifiques à chaque espèce, à part la rage qui peut affecter tous les mammifères, y compris les humains.

À la liste des vaccins chat recommandés, on peut ajouter celui contre la piroplasmose, maladie transmise par les tiques, rare chez le chat mais dangereuse pour le chien. Si Médor cohabite avec Tigrou, il est mieux que les deux soient vaccinés contre la piroplasmose, surtout si le chat est habitué à sortir, auquel cas il risque de ramener des parasites porteurs du virus.

Quand faire vacciner un chat ?

Dès l'âge de 2 mois, les chatons ne sont plus protégés par les anticorps de la mère. Ils deviennent alors particulièrement sensibles aux maladies, surtout s'ils vont à l'extérieur ou qu'ils sortent d'un refuge.

Pour que la primo-vaccination soit optimale, votre chaton doit avoir été vermifugé environ 10 jours avant l'injection. Le vaccin administré contient habituellement les deux valences (typhus et coryza). Le rappel est effectué 3 ou 4 semaines plus tard. Le vaccin antirabique se fait à partir de 3 mois. Puis, votre chat devra se soumettre à des rappels, en général tous les trois ans sauf pour le vaccin antirabique qui nécessite un rappel annuel.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour faire vacciner votre chat en fonction de son mode de vie. A priori, tous les chats devraient être vaccinés contre le typhus et le coryza, même s'ils ne sortent pas. Si votre chat vagabonde à l'extérieur et voyage avec vous, les vaccins contre la leucose et contre la chlamydiose s'imposent, sans compter celui contre la rage qui reste obligatoire dans les situations évoquées plus haut. Il est possible d'obtenir un vaccin complet contre le typhus, la leucose, la rage et le coryza en une seule injection (avec rappel).

Quant au virus d'immunodéficience féline ou sida du chat, il n'existe aucun vaccin, le meilleur traitement reste la prévention contre les infections et les bactéries, et le dépistage chez le véto dès que le chat présente des traces de morsures ou de griffures. La castration du chat est une mesure préventive qui va contribuer à le rendre plus sédentaire, et donc moins exposé aux bagarres entre congénères.

Protégez la santé de votre chat à l'aide d'une assurance qui fonctionne comme une mutuelle pour les humains. Pour connaître les prix des assurances chat, utilisez notre comparateur Magnolia.fr et sélectionnez une formule compétitive, adaptée à votre animal de compagnie.

Quel est le prix d'un vaccin pour chat ?

Les tarifs vétérinaires sont libres, le praticien peut donc facturer à sa guise, d'où les écarts entre les cabinets ou les cliniques.

Les prix sont variables mais se situent globalement dans la même fourchette quelle que soit l'affection concernée :

  • entre 50€ et 60€ pour le vaccin contre le typhus et le coryza
  • autour de 50€ pour le vaccin antirabique
  • entre 60€ et 70€ pour le vaccin contre la leucose
  • entre 40€ et 60€ pour le vaccin contre la chlamydiose
  • entre 75€ et 85€ pour le vaccin complet (typhus-leucose-coryza-rage)

Quelle assurance rembourse les vaccins pour un chat ?

Souscrite pour couvrir les dépenses de santé de votre animal (maladie, accident, chirurgie), l'assurance chat peut aussi prendre en charge les soins préventifs, dont la vaccination. La plupart des mutuelles pour animaux incluent une garantie prévention qui peut financer entre autres les frais liés à la vaccination. Cette aide financière se présente sous la forme d'un forfait annuel dont le montant augmente avec le niveau de garantie (entre 20€ et 150€), renouvelable à chaque reconduction du contrat.

Pour savoir quelle assurance chat rembourse au mieux les vaccins pour chats, comparez les offres avec Magnolia.fr. En 3 minutes seulement, vous avez accès aux meilleures offres du marché et pouvez choisir librement la formule qui correspond aux besoins de votre chat et à votre budget.