Crédit Immo : Action Logement aide les emprunteurs en difficulté à payer leurs mensualités


action-logement-credit-immo-impayes-covid

Chaque jour qui passe témoigne des difficultés auxquelles sont confrontés bon nombre de ménages dans ce contexte de crise économique sans précédent. Par le biais d'Action Logement, le gouvernement apporte un nouveau soutien aux personnes qui peinent à faire face à leurs engagements financiers. Une aide forfaitaire de 150 euros est accordée momentanément aux emprunteurs qui ont du mal à rembourser leur crédit immobilier. Quelles sont les conditions pour en profiter ? Le rachat de crédits et la délégation d'assurance de prêt sont deux autres leviers pour faire baisser la charge de la dette.

Une aide de 150€ par Action Logement

Les salariés fragilisés par les conséquences de la crise économique consécutive à l'épidémie de Covid-19 pourront recevoir une aide pour payer leur loyer ou rembourser leur prêt immobilier. En concertation avec le ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, le groupe Action Logement met en place un dispositif d'aide exceptionnelle de 100 millions d'euros en faveur de cette population frappée par une perte de revenus. Ce dispositif de soutien prend la forme d'une aide mensuelle de 150 euros durant deux mois pour les salariés dont les ressources sont inférieures à 1,5 SMIC, locataires du parc privé, social ou intermédiaire, ou accédant à la propriété.

Sont concernés :

  • les salariés du secteur privé quelles que soient leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail, ayant subi une perte de revenus d'au moins 15% suite à la mise en place du chômage partiel ou une hausse significative de leurs dépenses ;
  • les salariés qui subissent un surcoût de loyer à cause d'une double résidence pour motif professionnel ;
  • les demandeurs d'emploi.

Pour en bénéficier, il faut s'adresser au service social de son entreprise ou faire la demande directement sur www.actionlogement.fr dans les 3 mois qui suivent la première baisse de revenus, ou contacter la plateforme "SOS loyers impayés" (0 805 16 00 75). Cette aide financière est effective avec effet rétroactif à compter du 1er avril 2020.

Le rachat de crédits pour faire face à une baisse de revenus

La crise du Covid-19 engendre des difficultés imprévues pour un grand nombre de ménages. Malgré les mesures de soutien de gouvernement (chômage partiel notamment), certains foyers vont rapidement se retrouver mal endettés et ne plus être en capacité de faire face à leurs dettes. Dans certaines situations, les aides publiques peuvent être complétées par une opération financière classique : le rachat de crédits.

Si vous avez plusieurs emprunts à rembourser, vous pouvez envisager de regrouper ces prêts en un seul à un taux et une durée uniques, et réduire ainsi la mensualité jusqu'à 60%. Les prêts en cours (crédits à la consommation, prêt immobilier, découvert bancaire) sont soldés par l'organisme qui va gérer le rachat et regroupés en une seule ligne de crédit. Grâce aux simulateurs en ligne vous pouvez calculer votre capacité actuelle de remboursement en fonction de vos revenus et de vos dépenses. Cela permettra d'évaluer la nouvelle mensualité que vous pouvez assumer. Faites-vous accompagner par un courtier pour étudier la faisabilité de l'opération et être conseillé au mieux. La diminution de la mensualité entraînera un allongement de la durée de remboursement et majorer le coût global de vos crédits, mais cet étalement vous soulage immédiatement en équilibrant votre budget.

La délégation d'assurance de prêt pour baisser le coût global

Si vous êtes détenteur d'un crédit immobilier, vous disposez d'un puissant levier pour faire baisser le coût global de votre emprunt : le changement d'assurance. Si vous avez souscrit le contrat proposé par la banque prêteuse, vous avez l'opportunité de le résilier pour le substituer par une assurance alternative à tarifs plus compétitifs. Un contrat externe souscrit auprès d'un assureur concurrent de la banque est deux ou trois fois moins cher à garanties équivalentes. Si l'impact mensuel est relativement faible, sur la durée totale d'un emprunt immobilier, la démarche peut vous faire économiser entre 5 000€ et 15 000€. Dès lors que vous regroupez vos prêts existants (rachat de crédits) ou que vous faites racheter votre crédit immobilier par une autre banque pour bénéficier d'un taux plus intéressant, vous serez obligé de changer de contrat d'assurance.

Sollicitez les services d'un courtier spécialisé comme Magnolia.fr pour trouver le contrat adapté à votre situation au meilleur prix.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications