Propriétaires, diminuez la facture d'énergie en changeant vos fenêtres


renovation-fenhetre.reduction-impot
Plusieurs possibilités s'offrent aux propriétaires pour faire baisser la facture d'énergie : comparer les fournisseurs d'électricité, changer sa chaudière, réduire de 1 degré le chauffage mais également changer ses fenêtres. En effet, en faisant installer dans son domicile des fenêtres à double ou même à triple vitrage, vous pourrez sensiblement réduire les déperditions de chaleur et ainsi réaliser  des économies d'énergie importantes. Découvrez les aides dont vous pouvez profiter en 2020 pour changer vos fenêtres et les subventions auxquelles vous pouvez prétendre en tant que propriétaire.

Changer ses fenêtres : les aides financières

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est l'aide la plus connue pour changer ses fenêtres. Le CITE est destiné aux foyers dont les revenus sont supérieurs à certains plafonds concernant le revenu fiscal de référence.
Les montants ci-dessous en vigueur en 2020.
 
Nombre de personnes dans le ménage Ile-de-France Autres régions
1 25 068 € 19 074 €
2 36 792 € 27 896 €
3 44 188 € 33 547 €
4 51 597 € 39 192 €
5 59 026 € 44 860 €
Par personne supplémentaire + 7 422 € + 5 651 €
 
Attention pour prétendre au CITE, les foyers doivent afficher également des revenus inférieurs ou bien égaux à certains plafonds. Voici les montants maximums du revenu fiscal de référence afin d'être éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique.
 
Parts de quotient familial Revenu maximum
1part 27 706 €
1ère demi-part + 8 209 €
2ème demi-part + 8 209 €
A partir de la 3ème demi-part supplémentaire + 6 157

Montant du CITE

Le montant du crédit d’impôt pour la transition énergétique dépend des travaux effectués. Il ne peut, dans tous les cas, dépasser 75% de la valeur payée par le propriétaire et cela dans la limite de 2 400 euros par personne seule de dépenses (4 800 pour un couple lié par le Pacs ou marié). Ce plafond du CITE bénéficie d'une majoration de 120 € par personne à charge.
 
L'habitation titre de laquelle est sollicité le CITE doit être achevé également depuis au minimum deux ans, et les travaux réalisés par un artisan certifié norme RGE, c'est à dire reconnu garant de l’environnement. Tous les travaux étant éligibles au CITE profitent également d’un taux réduit de TVA à 5,5% qui sera déduit directement sur la facture d’installation des fenêtres. Même s'il ne s’agit pas d’une aide financière à proprement parler, vous pouvez aussi bénéficier d'un éco-prêt à taux zéro pour le financement du changement de vos fenêtres. Pour un bouquet de deux travaux, l’éco-prêt est remboursable sur une période 10 ans, contre une période de 15 années pour un bouquet de trois travaux.

Les subventions pour le changement de fenêtre

Pour le changement de fenêtre dans votre logement une série de subventions sont accessibles. Les voici en détail :

Ma Prime Renov'

Les ménages aux ressources modestes dans le cadre du dispositif "Ma Prime Renov'", ont droit à une aide financière de 80 euros par équipement et cela au titre de l'isolation des parois vitrées. Les portes fenêtres ainsi que les fenêtres sont concernées par ce dispositif pour le remplacement de simple vitrage. Pour les foyers aux ressources très modestes, le montant de l'aide est porté par équipement à 100 euros. Attention, les artisans en charge des travaux doivent absolument être labellisés RGE. A noter, ces montants sont valables uniquement pour des travaux exécutés de façon individuelle dans une maison ou un appartement.

Eco-prêt à taux zéro

Le remplacement d'au minimum la moitié des portes fenêtres et fenêtres en simple vitrage ouvrant sur l'extérieur fait partie des travaux qui sont éligibles à l'éco-PTZ. Sont ainsi concernées :
  • Les fenêtres de toiture
  • les portes-fenêtres ou fenêtres
  • Les secondes fenêtres à double vitrage fortifié devant une fenêtre préexistante (doubles fenêtres).

Le dispositif Denormandie

Une réduction d'impôt est prévue dans des villes de dimension moyenne pour les propriétaires qui rénovent des logements. Cette réduction d'impôt va de 12% pour 6 années de location à 21% pour 12 années de location. Afin d'y être éligible, il faut effectuer des travaux à hauteur de minimum 25% du cout total de l'opération immobilière et dans une limite de dépenses de 300 000 euros. Les travaux doivent porter également sur au moins 2 des 5 éléments suivants :
  • Isolation des combles
  • Changement de production d'eau chaude
  • Changement de la chaudière
  • Isolation des fenêtres
  • Isolation des murs
A compter du 1er janvier 2020, le dispositif Denormandie évolue. Il sera désormais possible d'investir sur tout le territoire des 222 communes qui sont labellisées "Coeur de ville" alors que précédemment le dispositif se limitait seulement aux centres-villes. La liste des travaux éligibles par ailleurs s'agrandit. Si la rénovation énergétique reste prioritaire il sera possible dorénavant de profiter du dispositif Denormandie pour des travaux d'assainissement ou de modernisation par exemple.
Important : la durée du dispositif Denormandie est prolongée jusqu'à fin 2022.

Changer ses fenêtres pour 1 euro ?

Dans le cadre des primes énergie s’il est possible "pour un euro" de faire isoler les combles de son habitation, ce n’est en revanche pas le cas d’un remplacement de fenêtres. Il existe en effet des programmes d’installation de fenêtres avec les primes qui permettent d’obtenir une remise particulièrement intéressante sur le coût d’achat et aussi de pose, néanmoins aucun ne permet de faire baisser la facture à un euro seulement. Pour réduire votre facture d'électricité durablement comparez les offres d'électricité et changez vos fenêtres tout en profitant des aides financières.
 

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications