Profitez de la renégociation de votre crédit immobilier pour changer d'assurance de prêt


renegociatioon credit immo assurance de prêt

Les taux d'emprunt sont au plancher depuis des mois et vous souhaitez vous aussi en profiter pour modifier les conditions de votre crédit en cours. Deux options se présentent : soit renégocier avec votre banquier, soit faire jouer la concurrence et faire racheter votre emprunt par un autre établissement. Dans un cas comme dans l'autre, l'occasion vous est donnée de réduire le coût de votre prêt en déléguant le contrat d'assurance, élément exigé pour sécuriser votre emprunt.

Renégociation ou rachat de crédit immobilier ?

Si l'écart entre le taux initial de votre crédit immobilier et le taux actuellement proposé se situe entre 70 et 100 points de base, envisagez de renégocier. En ce début d'année 2020, le taux moyen sur 20 ans s'affiche autour de 1,10% (hors assurance et coût des sûretés). En ayant emprunté avant le début de l'année 2016, vous êtes dans les clous pour faire de belles économies. La première démarche est d'interroger votre conseiller bancaire. S'il accepte de revoir le taux, il rédigera un avenant au contrat de prêt qui stipulera les nouvelles conditions. La réduction du taux vous permet de diminuer la mensualité ou de raccourcir la durée de remboursement en conservant la même mensualité. La seconde option est plus avantageuse financière, si vous êtes prêt à garder le même taux d'endettement mensuel.

Quel que soit votre choix, l'assurance emprunteur sera ajustée au nouveau tableau d'amortissement. Son taux ne sera pas modifié, car la négociation porte uniquement sur le taux d'emprunt, les deux produits n'étant pas liés. Vous avez en revanche l'opportunité de faire des économies additionnelles en changeant de contrat d'assurance. On verra plus bas que la délégation est un droit, même en cours de crédit.

Seconde voie, le rachat de votre prêt immobilier par une banque concurrente. La formule est souvent plus intéressante que la précédente, car l'établissement qui rachète votre crédit est prêt à faire un effort pour accueillir un nouveau client sur le long terme. Pour que l'opération soit rentable, vous devez toutefois réunir 3 critères :

  • le capital restant dû se monte au moins à 75 000€ ;
  • le rachat se fait durant le premier tiers de la durée de remboursement ;
  • le nouveau taux est inférieur au minimum de 70 points par rapport au taux initial.

Ces paramètres doivent vous permettre de compenser les frais dus à l'ancienne banque. Les pénalités pour remboursement anticipé sont encadrées par la réglementation et ne doivent pas excéder 3% du capital restant dû ou à 6 mois d'intérêt, le calcul le plus avantageux pour l'emprunteur étant retenu. C'est en début de prêt que vous payez le plus d'intérêts, c'est donc à ce moment-là que le levier du rachat est le plus fort. À nouveau crédit, nouvelle assurance. Le prêt initial est soldé auprès de la première banque, l'assurance prend donc fin simultanément. La contractation de ce nouveau prêt implique la souscription à une assurance. Inévitablement, l'établissement vous proposera son contrat groupe, mais il doit en parallèle vous rappeler votre droit au libre choix de l'assurance conformément à la réglementation.

La délégation d'assurance pour réduire le coût de votre crédit immobilier

Quelle que soit l'option que vous avez choisie (renégociation ou rachat de crédit immobilier), vous bénéficiez d'un levier supplémentaire d'économies en faisant jouer la délégation d'assurance. Ne vous laissez pas aveuglé par le taux d'intérêt attractif présenté par la banque. Le coût de votre prêt dépend des autres éléments exigés pour la conclusion du financement. Seul le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) vous renseigne objectivement sur le coût réel de votre emprunt, car il agrège tous les frais annexes dont l'assurance emprunteur. Celle-ci peut peser jusqu'à un tiers du coût total. Sachant que les banques s'accordent des marges entre 50% et 70% sur ce produit, vous mesurez l'ampleur du gain potentiel. Une assurance souscrite en délégation peut coûter jusqu'à 3 fois moins cher que la formule bancaire. Alors n'hésitez plus !

Non seulement la délégation d'assurance est moins onéreuse, mais elle permet à chaque emprunteur d'obtenir une couverture sur-mesure, avec des garanties adaptées à son profil, là où le contrat groupe impose des garanties standardisées. Vous devez toutefois respecter l'exigence de la banque : l'offre alternative doit présenter un niveau de garanties au moins équivalent à son propre contrat. La délégation peut jouer, même en cas de renégociation, c'est-à-dire que votre crédit poursuit son cours dans la même banque à des conditions différentes. L'amendement Bourquin vous permet en effet de changer d'assurance à chaque échéance sur toute la durée de votre crédit.

Les courtiers spécialisés sont à votre service pour vous accompagner et vous épargner une recherche longue et fastidieuse. Les experts de Magnolia.fr vous aident dans cette démarche, sélectionnent pour vous plusieurs offres d'assurance adaptées à votre situation, qu'il s'agisse d'une demande de crédit, d'une renégociation ou d'un rachat d'un prêt en cours.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications