Crédit immobilier : près de 4 emprunteurs sur 10 s'endettent sur 25 ans et plus


credit-immobilier-endettement-25-ans

Le niveau plancher des taux d'intérêts favorise les prêts de longue voire très longue durée. Les Français s'endettent en moyenne sur plus de 18 ans, soit le plus haut historique. Rallonger la durée d'emprunt permet à bon nombre d'emprunteurs de se resolvabiliser face à la montée des prix immobiliers, mais a un impact sur le coût global du crédit.

Emprunter sur 25 ans : une tendance qui augmente

Selon les dernières données de l'Observatoire Crédit Logement, le taux moyen toutes durées confondues des prêts accordés en mai 2018 s'établissait à 1,46% (hors assurance), soit leur niveau atteint en février 2017. Pour mémoire, le taux moyen était descendu à son plus bas niveau en novembre 2016 (1,28%). Depuis novembre 2017, les taux refluent très légèrement grâce à la forte concurrence interbancaire et au contexte monétaire de la zone euro. Il n'empêche, la demande faiblit depuis un an, en parallèle de l'augmentation des prix, tout particulièrement dans les grandes agglomérations (+4% en moyenne en 2017 sur l'hexagone) et de la baisse des soutiens publics à l'accession. 

Pour contrer l'érosion (-5,3% de la production de crédits à l'habitat sur un an), les banques ont amélioré les conditions d'emprunt pour les ménages modestes. Sont de nouveau apparus les prêts de longue durée, sur 25 ans et plus. La durée moyenne d'emprunt s’est accrue, passant de 218 mois en janvier 2018 à 224 mois en mai denier, soit 17 mois de plus qu’en début 2014. Dans les prêts à l'accession, la part de la production à 25 ans et plus a atteint 37,7% le mois dernier contre 20% sur l'année 2014. Bien que marginale, la part des crédits sur 30 ans et plus a augmenté, passant de 0,2% courant 2017 à 0,6% actuellement.

Coût du crédit en hausse

L'allongement de la durée moyenne d'emprunt a une incidence sur le coût global du financement en dépit d'un niveau plancher des taux d'intérêts. Selon l'Observatoire, le coût relatif moyen d'une opération s'établit à 4,2 années de revenus en mai 2018, son niveau le plus élevé jusqu'alors. L'allongement de la durée d'endettement concerne principalement les ménages jeunes et modestes qui achètent pour la première fois et sont en majorité peu dotés en apport personnel. Emprunter sur une longue durée leur permet de compenser en partie la hausse des prix des logements

Pour minimiser le coût global d'un prêt immobilier, rappelons l'importance de bien choisir son assurance emprunteur. Celle-ci peut représenter jusqu'à un tiers du coût du crédit, un poids d'autant plus lourd en période de taux bas. En déléguant le contrat plutôt que souscrire le contrat groupe de la banque, un emprunteur jeune et non-fumeur peut diminuer par 3 le coût de l'assurance, soit des centaines d'euros d'économie par an et des milliers sur la durée de l'emprunt.

JE CHERCHE LE MEILLEUR CONTRAT D'ASSURANCE DE PRET

Publié par le