Combien coûte l'assurance emprunteur de votre banque ?


Assurance emprunteur banque
Un emprunteur qui contracte un crédit immobilier a tendance à porter toute l'attention sur le taux nominal et à oublier l'assurance de prêt sans laquelle le crédit ne peut être accordé. Or, la prime d'assurance représente en moyenne 30% du coût du crédit. Le cabinet BAO a réalisé une enquête comparative des contrats bancaires. Les tarifs vont du simple au double.

Le poids de l'assurance de prêt dans le coût du crédit

Les taux d'intérêts des crédits immobiliers sont très bas et ont encore baissé en février. Ils atteignent les niveaux historiques observés en mai 2015 avec des moyennes à 2,20% sur 20 ans et autour de 1,80% sur 15 ans. Indissociable d'un prêt immobilier, l'assurance emprunteur reste toujours un élément annexe sur lequel les banques ne communiquent pas. Pourtant, ajouté à celui du crédit, le coût de l'assurance pèse lourd dans le coût global, en moyenne 30%, et comme celui du crédit, son taux dépend du profil de l'emprunteur.Tarifs bancaires de l'assurance emprunteur Le cabinet indépendant BAO a réalisé une enquête sur les tarifs d'assurance de prêt des plus grandes banques. Une démarche peu aisée puisque les tarifs ne sont pas communiqués via les simulations en ligne et qu'ils sont ajustés par le conseiller bancaire selon le profil de l'emprunteur. BAO dresse un tableau comparatif des tarifs pour quelques profils standards par tranche d'âge. Exprimés en pourcentage du capital initial (prêt au taux nominal de 2,50% sur 20 ans), les tarifs moyens d'assurance vont de 0,43% (emprunteur de moins de 30 ans) à 1,23% (emprunteur entre 61 et 65 ans), à garanties équivalentes. Les banques les moins chères pour les moins de 30 ans : le Crédit Agricole (0,36%), le Crédit Mutuel (0,33%) et la Caisse d'Epargne (0,36%). Les plus chères sur ce segment : HSBC (0,59%) et le Crédit Foncier (0,65%). Pour les tranches d'âge comprises entre 41 et 55 ans, les écarts sont moins sensibles, sauf pour HSBC bien au-dessus des tarifs moyens. Pour les 61-65 ans, le delta est très significatif : de 0,71% (Caisse d'Epargne) à 2,57% (BNP).

Rappel

La loi vous permet de choisir librement votre assurance de prêt (loi Lagarde) et d'en changer après la signature du crédit. Cette dernière disposition est issue de la loi Hamon sur la consommation. Elle offre à tout emprunteur un délai de 12 mois à compter de la signature du prêt pour résilier l'assurance de la banque à tout moment et la substituer par une offre externe de son choix. L'unique motif de refus par al banque est la non-équivalence de garanties. Depuis le 1er mai 2015, le refus doit être motivé via les critères de garanties édictés par le CCSF (Comite Consultatif du Secteur Financier). source : cabinet BAO

Publié par le