C'est le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier


renegociation-credit-immobilier-taux-assurance

En mars, les taux d'emprunt des crédits immobilier ont atteint un nouveau record à la baisse. Pour tous ceux qui ne l'auraient pas encore fait, voilà une fenêtre de tir parfaite pour renégocier son prêt et économiser des centaines voire des milliers d'euros.

Taux record en mars 2019

A la grande surprise des courtiers, les taux d'intérêts des crédits immobiliers ont reculé en mars dernier, établissant un nouveau record. Selon le courtier Meilleurtaux, il est aujourd'hui possible de s'endetter au taux exceptionnel de 1,35% sur 15 ans, de 1,55% sur 20 ans et de 1,75% sur 25 ans (hors assurance), soit environ 0,05 point de moins que les valeurs établies durant l'automne 2016, date du précédent record. Les dossiers premium peuvent même décrocher 1% sur 20 ans auprès des banques les plus compétitives. Dans certains cas de figure, les taux réels sont négatifs, puisqu'on tient compte de l'inflation qui titrait 1,1% en mars dernier.

Qui dit conditions favorables aux nouveaux emprunteurs dit période propice pour renégocier un ancien crédit. Deux solutions se présentent :

  1. vous demandez à votre banque de réviser le taux en cours
  2. ou vous faites racheter votre prêt par une banque concurrente. 

Dans les deux cas, il faut être éligible à l'opération pour en tirer bénéfice.

Renégocier pour économiser

Sous réserve de respecter trois critères, vous pouvez envisager de renégocier ou faire racheter votre crédit immobilier :

  1. l'opération doit se situer dans le premier tiers de la durée de l'emprunt, c'est-à-dire dans la période où les mensualités se composent d'une part élevée d'intérêts ;
  2. le différentiel entre le taux initial et le nouveau taux doit être compris entre 0,7% et 1% ;
  3. le capital restant dû doit être significatif, en-deçà de 75 000€ les banques refusent de renégocier.

Les taux sont bas depuis plusieurs années, octobre 2016 marquant une étape charnière avec des seuils record. Si vous avez contracté votre crédit entre le deuxième semestre 2016 et aujourd'hui, inutile de penser à revoir le taux. L'opération ne serait pas pertinente ; étant donné un écart de taux insuffisant, les gains potentiels ne couvriraient pas ou à peine les frais engendrés, d'autant plus dans le cadre d’un rachat (pénalités de remboursement anticipé, frais de dossiers, frais de nouvelle garantie). Le rachat de crédit immobilier sera profitable pour tout emprunt signé avant 2016 ou au début de cette même année. 

Cas pratique :

vous avez emprunté 200 000€ sur 20 ans en janvier 2015 au taux de 2,50% (taux d'assurance emprunteur à 0,30%). La mensualité s'élève à 1 059,81 (dont 50€ d’assurance). En renégociant ce prêt, vous pouvez décrocher le taux exceptionnel de 1,40% sur 15 ans (capital restant dû 165 432€) ; la mensualité tombe à 1 019,48€ (dont 41,36€ d'assurance) soit une économie de 40,33€. Le gain sur la durée restante de remboursement sera autour de 15 000€.

Prêt renégocié = nouvelle assurance emprunteur

Qui dit nouveau crédit immobilier dit changement d'assurance emprunteur. Même en restant dans la même banque, la renégociation de votre taux vous donne l'occasion de modifier les paramètres de l'assurance. La loi vous permet de choisir librement l'assurance qui garantit votre prêt. Utilisez ce levier pour faire des économies en mettant les offres en concurrence. Les assurances déléguées peuvent être jusqu'à 3 fois moins chères que les contrats groupe des banques. Confiez la recherche d'une assurance adaptée et au meilleur prix aux experts de Magnolia.fr. Vous trouverez rapidement le contrat le plus compétitif présentant les garanties qui couvrent au mieux votre situation.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications



L’assurance emprunteur bientôt plus chère que les intérêts de votre crédit immobilier ?

divorce-crediti-immobilier

En cas de divorce, que devient le crédit immobilier en cours ?

5-astuces-baisser-taux-credit-immo

5 astuces pour trouver le meilleur taux pour votre Crédit Immobilier