Assurance décès ou assurance obsèques ?


assurance deces assurance obseques

Assurance décès ou Assurances obsèques ? Les termes assurance décès et assurance obsèques prêtent beaucoup à confusion. En effet, de nombreux gens ont tendance à utiliser assurance obsèques pour désigner assurance décès et vice versa. On doit pourtant comprendre qu'il existe de grandes différences en ces termes.

L'assurance décès

Souscrire à une assurance décès permet au bénéficiaire de disposer du capital l'assuré après son décès. Ici, le capital n'a pas pour but de financer les obsèques ou n'est pas destiné à l'organisation des funérailles. Le bénéficiaire peut entrer en possession du capital en une seule traite ou de manière régulière sous la forme de rente. L'assurance décès à la différence de l'assurance obsèques permet de garantir de l'argent à votre famille après votre décès. Le ou les bénéficiaires sont libres de disposer du capital de l'assuré comme bon leur semble. La garantie décès doit être souscrite de préférence quand vous êtes actifs. Les assurances décès sont la plupart du temps valables jusqu'à 75 ans. Les banques proposent différentes sortes de cotisations. Vous pouvez opter pour des cotisations temporaires. Dans ce type de cotisations, il est fort probable que l'assuré soit encore en vie à la fin de son contrat. C'est risqué car vous pouvez perdre votre capital. Les cotisations viagères sont quant à elles valables jusqu'au décès de l'assuré. Le capital constitué est donné au bénéficiaire sans aucun droit de succession.

L'assurance obsèques

L'assurance obsèques fonctionne comme l'assurance décès. Toutefois, le capital constitué par l'assuré doit servir au financement des obsèques. En souscrivant à une telle assurance, l'assuré souhaite décharger ses proches des contraintes financières liées à ses obsèques. C'est le souscripteur lui-même qui décide du montant qu'il devra constituer pour ses obsèques. Pour cela, il doit prendre soin de se renseigner auprès des pompes funèbres. Les cotisations de l'assurance obsèques sont temporaires, viagères et dépendent de l'âge du souscripteur et du capital qu'il veut constituer.

Publié par le