Mutuelles : un dispositif de soutien renforcé à domicile


mutuelle-aide-domicile-dispositif-renforce.jpeg

Au printemps dernier, la Mutualité Française a lancé une expérimentation en concertation avec les pouvoirs publics qui doit permettre à terme de construire un modèle de soutien à domicile des personnes en perte d'autonomie. Près de trois cents personnes sont accompagnées au quotidien par leur mutuelle dans les onze territoires différents où est déployé ce dispositif testé pour une durée de trois ans.

Aider les personnes dépendantes à rester chez elles

La question du grand âge et de la perte d'autonomie est un enjeu de société qui nécessite une réflexion profonde de la part des pouvoirs publics et des acteurs privés. En accord avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, et l'Assurance Maladie, la Mutualité Française expérimente depuis plusieurs mois un modèle de prise en charge ayant pour objectif de faciliter le maintien à domicile de la personne âgée en perte d’autonomie.

Ce dispositif s'inscrit dans le cadre de l'article 51 de la loi de financement de la Sécurité Sociale 2018 (LFSS 2018) qui permet d'expérimenter et d'innover pour mieux soigner, et notamment de mettre en place de nouvelles organisations en santé qui reposent sur des modes de financements inédits et contribuent à améliorer le parcours des patients et leur accès aux soins.

Menée pour une durée de trois ans en partenariat avec la Croix-Rouge et l'association Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve, l'expérimentation mutualiste dans 11 territoires permet à quelque 274 personnes âgées dépendantes d'être maintenues à leur domicile grâce au concours de leur mutuelle.

Alternative à l'Ehpad

On parle de maintien à domicile quand la personne âgée en perte d'autonomie fait le choix de rester chez elle plutôt qu'être hébergée en Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Grâce aux diverses aides, à la fois humaines, matérielles et financières, le senior dépendant peut continuer à vivre dans son espace familier, qu'il connaît et qu'il apprécie, plutôt qu'être placé dans un établissement médicalisé dans lequel il va perdre tous ses repères. Le risque est que sa santé se dégrade malgré les soins dispensés. Dans la plupart des cas de perte d'autonomie, le maintien à domicile est le premier choix de la personne concernée.

L'expérience du Covid-19 au cours du printemps 2020 a montré les fragilités du système d'hébergement des personnes âgées dépendantes. L’isolement forcé et le décès prématuré d’un grand nombre de seniors dépendants hébergés en Ehpad ont ému la France entière. Cet épisode douloureux a renforcé la volonté de trouver des alternatives efficaces, durables et financièrement compatibles qui soient en accord avec les patients et leurs proches. Le maintien à domicile est non seulement privilégié par les personnes concernées mais aussi par les pouvoirs publics qui y voient la meilleure solution pour le suivi et l'implication des proches aidants.

Un accompagnement au quotidien

Autant dire que l'attente est forte de la part des personnes âgées et de leurs familles. Le dispositif mis en place par la Mutualité Française s'adresse aux personnes dépendantes de plus de 60 ans qui souhaitent rester à leur domicile. Le senior est accompagné par un référent mutualiste qui devient son interlocuteur principal et celui de sa famille.

Après une évaluation de la situation de la personne âgée (état de dépendance, environnement, équipement de la maison) qui tient compte de ses souhaits et de ceux de ses proches aidants, le dispositif propose un accompagnement complet :

  • aide à la vie quotidienne et aux soins
  • sécurisation du logement
  • gestion des situations de crise
  • activités sociales et de loisirs.

Le référent est chargé de coordonner les différentes actions, ce qui offre un répit aux aidants familiaux.

Les mutuelles gèrent plus de 460 établissements et services pour l’accueil des personnes âgées ou en situation de handicap dont 217 Ehpad. Le dispositif mis en place pour faciliter le maintien à domicile vient nourrir le débat public grâce à cette nouvelle expertise unique. Dans la vingtaine de propositions couvrant les enjeux de prévention, d’accompagnement et de financement émises par la Mutualité Française, une conviction ressort : faire du domicile la priorité de la politique de l'âge.

Votre mutuelle ne vous convient plus ? Magnolia.fr vous accompagne dans la recherche d'un contrat adapté à votre situation et à votre budget. Notre comparateur sélectionne pour vous les meilleures offres du moment, celles qui répondent à vos besoins de santé aux tarifs les plus compétitifs.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications