Comparaison des mutuelles senior : indispensable en 2022 !

comparer mutuelle sante senior

Chaque année, les organismes de complémentaire santé augmentent leurs tarifs pour des motifs structurels et conjoncturels. En 2022, la facture sera salée, avec une hausse pouvant aller au-delà de 10%. Les seniors sont les premières victimes de cette inflation des tarifs en raison de leurs besoins spécifiques. Plus que jamais la comparaison des mutuelles s'impose pour limiter les dégâts sur le budget.

Forte hausse des tarifs des mutuelles en 2022

La Fédération nationale des mutuelles Indépendantes (FNIM) a annoncé la couleur il y a déjà plusieurs semaines : les tarifs des contrats d'assurance santé complémentaire vont grimper en moyenne entre 7% et 10%, voire au-delà pour certains contrats. Malgré la demande expresse du gouvernement de modérer voire de geler les tarifs l'an prochain, les organismes complémentaires passent à l'offensive pour raison, selon eux, de comptes déficitaires de près de 900 millions d'euros sur le seul premier trimestre 2021. Plusieurs facteurs sont en cause, au premier rang desquels la progression des dépenses de santé

Déjà en 2021, le curseur avait poussé les tarifs de plus de +4%. La faute à la "taxe Covid" que les assureurs ont dû acquitter pour pallier les dépenses colossales engagées par la Sécu dans la lutte contre la pandémie et qu'elle seule a prises en charge. En 2020, les organismes avaient réalisé des économies grâce à la diminution des prestations versées aux assurés, obligés de reporter ou annuler des actes à cause de la situation sanitaire.

D'après les chiffres de la Mutualité Française, les soins dentaires ont augmenté de près d'1 milliard d'€ et les soins auditifs de 278 millions d'€ au premier trimestre 2021 comparativement à 2019. Le remboursement de soins reportés de 2020 à 2021 a engendré 370 millions d'€ de dépenses supplémentaires, auxquelles il faut ajouter les remboursements liés à la réforme du 100% Santé (+140 millions d'€), dispositif qui supprime les restes à charge en optique, dentaire et audiologie pour tous les assurés couverts par un contrat responsable. Les seules mutuelles enregistreraient une dépense supplémentaire de 510 millions d'€ en 2021, en partie compensée par la baisse des prestations versées en 2020 (-230 millions d'€).

Entre le rattrapage des soins post-Covid, le recours accru aux soins d'ostéo et de kiné et la mise en œuvre de la réforme 100% Santé, les comptes de organismes complémentaires seraient dans le rouge, ce qui va inévitablement peser sur les cotisations des nouveaux comme des anciens contrats en 2022.

Anticipez la hausse en comparant

Les tarifs des mutuelles dépendent de plusieurs paramètres :

  • l'âge de l'assuré ou adhérent
  • le nombre d'ayants droit
  • le niveau des garanties
  • le lieu d'habitation.

L'âge est la principale variable d'ajustement. Ce n'est pas une surprise. À 18 ou à 55 ans, a fortiori à 80 ans, une personne n'a pas les mêmes besoins de santé. Les retraités étant ceux qui consomment statistiquement le plus de soins, et souvent des soins coûteux (hospitalisation, consultations de spécialistes avec dépassements d'honoraires, audiologie, traitements récurrents), les tarifs des mutuelles seniors sont les plus élevés du marché. Chaque année, plusieurs études mettent en lumière les disparités tarifaires entre les assurés : selon l'âge et la localisation, la prime peut varier du simple au quadruple !

Vous ne pouvez minimiser votre âge ni mentir sur votre lieu de résidence, en revanche vous avez tout loisir de comparer les offres pour payer le moins cher possible tout en étant couvert au mieux.

Les comparateurs en ligne vous aident à sélectionner la formule adaptée à vos besoins de santé au prix le plus juste. Magnolia.fr compare des centaines de contrats parmi les meilleures offres du marché et liste en moins de 2 minutes les mutuelles seniors qui correspondent à vos exigences en matière de couverture et de prix. À garanties équivalentes, l'écart de tarifs entre deux contrats peut atteindre 40%.

Comment bien comparer ?

Pour une comparaison efficace, il faut d'abord connaître ses besoins. Relisez votre contrat actuel et vérifiez si les garanties sont en adéquation avec votre situation. Si vous avez dépassé les plafonds de remboursement sur certaines garanties, vous avez visiblement besoin de renforcer le niveau des prestations pour réduire le reste à charge. Si certaines dépenses n'ont pas été remboursées (médecines douces par exemple), il vous faut un contrat qui propose une prise en charge décente sur le poste concerné.

Quand vous procédez à la recherche en ligne, le comparateur va demander plusieurs critères pour évaluer le niveau de protection et le nombre de personnes à couvrir, ainsi que le nom de l'assureur actuel et la date d'échéance du contrat, ou la date à laquelle vous souhaitez que le contrat débute si vous n'êtes pas déjà assuré. Les renseignements seront complétés par vos caractéristiques personnelles (âge, homme ou femme, situation matrimoniale, profession, régime social, code postal).

Départ à la retraite : nouvelle mutuelle

La comparaison d'une mutuelle s'impose également si vous changez de statut. Jusqu'à présent couvert par le contrat collectif de votre entreprise, vous partez à la retraite dans quelques mois. La question se pose quant à conserver le bénéfice de ce contrat, ce que la loi autorise, ou en souscrire un nouveau à titre individuel. Dans un cas comme dans l'autre, la cotisation sera intégralement à votre charge.

La portabilité de la mutuelle vous permet en effet de continuer à être couvert pendant les trois années suivant le départ à la retraite par la complémentaire collective du dernier employeur. Cette possibilité en apparence pratique et utile pour éviter une rupture de prise en charge complémentaire n’est pas sans incidence sur la protection dont vous avez besoin et sur vos finances :

  • Les garanties restent les mêmes et ne coïncident généralement pas à vos nouveaux besoins.
  • Vos ayants droit ne sont plus couverts
  • L'organisme assureur va majorer le tarif de 25% la deuxième année et de 50% la troisième année. 

Si le montant de la mutuelle entreprise était de 80€ (40€ pris en charge par l'employeur), votre contrat vous coûtera 120€ par mois au bout de la troisième année pour des garanties équivalentes dont certaines risquent de ne plus vous être d'aucune utilité (maternité ou orthodontie enfant par exemple).

Pour être couvert au plus près de vos besoins, changez de mutuelle. La réglementation vous permet de résilier le contrat en cours à tout moment, sans motif et sans frais après une année d'engagement. Notre comparateur indépendant Magnolia.fr vous accompagne dans la recherche d'une mutuelle senior qui correspond à votre situation et à votre budget. Optimisez vos remboursements et bénéficiez de prestations de qualité, tout en économisant jusqu'à 400€ par an.

Dernières publications