100% Santé en optique : les lunettes toujours trop chères


100-sante-lunettes-trop-cheres.jpeg

Depuis janvier 2020, les assurés couverts par une mutuelle responsable n'ont plus aucun reste à charge sur leurs dépenses de lunettes de correction grâce à la réforme du 100% Santé. On était en droit d'attendre une diminution des frais d'optique que doivent assumer les ménages, il n'en est rien. Dans son panorama des dépenses de santé pour l'année 2020, la Drees constate une augmentation du reste à charge pour les personnes ayant opté pour des équipements de classe B (tarifs libres), très largement majoritaires.

Progression très modérée des dépenses de santé en 2020

Dans son rapport sur les comptes de santé 2020, la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistique) observe que la consommation de soins et de biens médicaux a très peu progressé en 2020 (+0,4%), la plus faible augmentation jamais constatée, après +2% en 2019 et +1,5% en 2018. C'est un des effets de la crise sanitaire. Quatre secteurs contribuent à cette hausse très ténue : les soins hospitaliers publics, les soins infirmiers et de sages-femmes, et les dépenses de laboratoires d'analyses.

La participation des patients au financement des dépenses de soins est en baisse, passant de 7,2% en 2019 à 6,5% en 2020 (8,9% en 2011), en raison d'un moindre recours aux spécialités plus lourdement touchées par la crise, où les restes à charge sont habituellement les plus élevés pour les ménages (dentaire, optique médicale et kinésithérapie). La prise en charge quasi intégrale des malades du Covid et les déprogrammations d'opérations pour cause de saturation des établissements hospitaliers ont également contribué à cette diminution de la participation des assurés. Après remboursement de la Sécurité Sociale et de sa mutuelle, chaque Français devait assumer l’an passé une dépense moyenne de 202€.

Cette baisse du reste à charge s'explique aussi par la mise en œuvre de la réforme 100% Santé. Le dispositif qui permet de s'équiper de lunettes, de prothèses dentaires et d’aides auditives sans débourser un centime génère pourtant une augmentation du reste à charge en optique, un effet paradoxal qu'on va tenter de vous expliquer.

Panier 100% Santé en optique : très faible score

Depuis le 1er janvier 2020, l'ensemble des personnes disposant d'une mutuelle dite responsable (95% du marché de la complémentaire santé) ont la possibilité d'acheter des lunettes de correction intégralement remboursées par l'Assurance Maladie et leurs organismes complémentaires. On pourrait légitimement penser que cette mesure d'accès aux soins aurait tiré les dépenses d'équipements d'optique vers le bas. Faux. La part des dépenses restant à la charge des ménages diminue, sauf pour l'optique.

Les dépenses en lunettes du panier 100%, c'est-à-dire sans reste à charge, ne représentent que 4,5% de la dépense totale en optique médicale. Les chiffres sont meilleurs pour le nombre d'appareils : le panier 100% en optique représente 20% des verres simples, 11% des verres complexes et 14% des montures. Loin toutefois de l'objectif de 20% fixé par le gouvernement. Au final, le reste à charge (RAC) des ménages s'élève à 27,4% de la dépense en optique médicale, soit une hausse de 4,1 point par rapport à 2019. Pour les lunettes à tarifs libres, le RAC était de 28,8%.

La Drees explique cette hausse du RAC en optique par la faible pénétration des produits 100% Santé et par le recul de la prise en charge de la Sécu des équipements hors panier 100% Santé. Deux raisons qu'il faut honnêtement combiner à l'intérêt plutôt limité des Français pour les lunettes d'entrée de gamme. Il convient d'ajouter un autre facteur : l'abaissement du plafond de prise en charge des mutuelles, de 150€ à 100€ par monture.

En 2020, les organismes complémentaires ont pris en charge 69,6% de la dépense d'optique médicale, contre 72,3% en 2019. Ils financent 55,7% de la dépense pour le panier 100% Santé et 70,3% des dépenses du panier à tarifs libres.

Rappelons qu'il est possible de panacher entre les équipements du panier 100% Santé et les autres. Vous pouvez choisir des verres sans reste à charge et une monture en dehors du panier 100% Santé et inversement. La monture sera alors remboursée dans la limite de 100€, avec un reste à charge variable selon les conditions de remboursement prévues par votre mutuelle. Visiblement, nombreux sont les assurés à avoir choisi cette combinaison qui contribue à augmenter la facture finale.

Avec Magnolia.fr, comparez des centaines d’offres de mutuelle parmi les meilleures du marché et choisissez la formule adaptée à vos besoins de santé au tarif le plus compétitif. N’hésitez pas à changer de contrat si vous n’êtes pas satisfait des garanties et/ou du prix. Depuis janvier 2020, vous pouvez résilier à tout moment et sans frais le contrat en cours après une année de souscription. Toutes les démarches sont effectuées par nos services,  vous permettant ainsi d’éviter une rupture de couverture.

Publié par Astrid Cousin le

Dernières publications