Déco : zoom sur les nouveaux matériaux écolo - Magnolia.fr

Déco : zoom sur les nouveaux matériaux écolo


deco-matériaux-écolo

La tendance végétalisme pose ses jalons dans nos intérieurs, mettant au ban plastique et autres matériaux polluants en offrant une vitrine aux objets créés autrement. Algues, bambou, lin, cuir végétal, voici les nouvelles matières qui inspirent les designers pour un plus grand respect de l'environnement.

Algues : la Bretagne pionnière

Les algues ne servent pas seulement à préparer des sushi ou des produits de beauté. Elles sont aussi une alternative au pétrole. La preuve avec la société bretonne BeAlgue qui fabrique des objets simples composés à 50% d'algues brunes récoltées sur la côte nord de la Bretagne. L'entreprise propose notamment des plaques de sol à assembler. L'algue est l'ingrédient écolo par excellence, car elle ne consomme ni engrais, ni pesticides et très peu d'eau.

Algopack, encore un Breton, a mis au point une solution 100% à base de déchets industriels d'algues qui permet de fabriquer des objets usuels comme des coques de smartphone, des barquettes pour l'alimentation, des montures de lunettes ou encore de emballages.

Et la déco ? Deux designers danois, Jonas Edvard et Nikolaj Steenfatt, ont combiné algues et papier pour créer une chaise et une collection de lampes. Les couleurs sont organiques, du beige foncé au brun terreux.

 

Bambou, plante à tout faire

Cet écomatériau se développe petit à petit, qui, transformé en lamelles, en fibres ou en poudre, est utilisé comme le bois pour la construction des logements. L'Occident emprunte à l'Orient qui utilise le bambou depuis des millénaires. Les vêtements en fibre de bambou sont désormais courants, et plébiscités car légers, doux, et antibactériens. Le bambou est aussi la matière première d'objets du quotidien (vaisselles, ustensiles) et plus pointu, d’enceintes : imaginées par Samy Rio, jeune designer français lauréat du Grand Prix du Design Parade 10 à la Villa Noailles en 2015, elles sont faites d’un matériau dont la résistance est proche de celle de l'acier !

 

Lin et design made in France

Déjà employée dans l'aéronautique et l'automobile depuis une dizaine d'années, la fibre de lin est au coeur des innovations déco, car elle conjugue légèreté, résistance et des qualités supérieures à la fibre de verre. Minimaliste dans sa ligne continue et sa robe cuivrée, la chaise Katra 2.0 (studio français et nantais) fait penser à du carbone, elle est conçue à partir de lin cultivé dans le nord de la France.

Le lin est une matière ancestrale qui redevient moderne. Alexandre Le Grand associait lin et argile pour offrir à ses guerriers de solides armures. L'éditeur de mobilier SaintLuc exploite cette rigidité pour promouvoir des meubles design qui mélangent technologie et nature comme la table basse Dual et la chaise Field faites en fibres de lin (60%) et résine organique (40%).

 

Cuir végétal pour faire la peau au cuir d'animaux

Le tannage du cuir au chrome est une des dix sources de pollution les plus néfastes à l’environnement et à la santé des ouvriers. La solution écolo existe : le cuir 100% végétal. Attention, vous allez être surpris ! L'éco-cuir est en train de révolutionner le textile et le monde de la chaussure, issu de fibres végétales comme le lin et l'algue (encore eux) ou le coton mélangé à du maïs, le soja, l'ananas, la banane, le champignon, ou encore le thé kombucha. Dernier avatar, le cuir de raisin : conçu par la société italienne Vegea à partir des résidus de la viticulture, il intéresse l’univers de la mode, les fabricants de mobilier et les industriels de l'automobile. Une alternative innovante qui a été récompensée en 2017 du prix Global Change Award.

Publié par le