Mutuelle : comment être remboursé en vacances ?

comment-etre-rembourse-en-vacances

Pas de temps mort pour les soucis de santé en vacances. Suivi médical ou petits bobos bénins, si vous avez besoin de soins hors résidence en France ou à l'étranger, voici les consignes à suivre pour bénéficier d'un remboursement optimal de vos dépenses de santé.

 

Je voyage reste en France

Vous passez vos vacances en France, mais loin de votre lieu de résidence habituel. En cas de besoins médicaux, vous serez hors parcours de soins coordonnés, dispositif qui implique de passer au préalable par son médecin traitant pour bénéficier d’un remboursement optimal par l’Assurance Maladie. 

Le praticien que vous consultez doit cocher la case "hors résidence" sur la feuille de soins, vous serez alors remboursé aux conditions habituelles sans avoir à supporter les majorations du ticket modérateur appliquées en cas de consultation hors du parcours de soins coordonnés. Votre mutuelle santé complète les remboursements selon les garanties prévues au contrat.

Je voyage en Europe

Si vous voyagez dans un pays de l'Union Européenne, de l'Espace Economique Européen ou en Suisse, demandez votre Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM) à votre CPAM au moins 15 jours avant votre départ. La demande peut également se faire en ligne depuis votre compte personnel Ameli.

Cette carte est nominative et individuelle, chaque membre de la famille doit avoir la sienne, même les enfants de moins de 16 ans. Vous n'avez aucun document à fournir pour l'obtenir. La CEAM est valable 2 ans. En cas de départ précipité, votre CPAM peut vous délivrer un certificat provisoire de remplacement, valable 3 mois.

La CEAM ou le certificat provisoire vous garantit la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays visité :

  • soit vous n'avez pas à faire l'avance des frais médicaux
  • soit vous réglez sur place et vous demandez le remboursement à l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de séjour.

Généralement, vous serez soigné sans avance de frais dans les établissements de santé publics. Dans le secteur privé, vous aurez à payer vos soins qui seront remboursés à votre retour en France, sur présentation de justificatifs, sur la base des tarifs en vigueur dans le pays de séjour et dans la limite des dépenses engagées. Vous avez également la possibilité d'être remboursé selon les barèmes français en l'indiquant sur le formulaire S3125. À vous de choisir l'option la plus avantageuse.

La Suisse est le deuxième pays le plus cher au monde en matière de santé. Une consultation chez un généraliste coûte entre 100 et 200 CHF (90 à 180€). Les autres pays les plus chers d'Europe sont l'Allemagne, les pays scandinaves, l'Autriche, les Pays-Bas, la Belgique et l'Irlande.

Je voyage hors de l'UE

Lorsque le séjour se déroule hors de l'UE/EEE et de la Suisse, vos soins médicaux doivent être intégralement réglés sur place. Seuls les soins d'urgence ou imprévus feront l'objet d'une prise en charge par le système français sur présentation de tous les justificatifs. Il revient au médecin-conseil de votre CPAM d'apprécier le caractère urgent des besoins médicaux. En cas d'accord, vous serez remboursé sur la base et dans la limite des tarifs conventionnés français. Aucun recours n'est possible en cas de refus de prise en charge.

Le remboursement des soins médicaux reçus à l'étranger n'est pas un droit, mais une possibilité accordée par le médecin-conseil de la CPAM suite à l'étude des pièces justificatives.

Dans certains pays, le coût des soins est parfois plus élevé qu'en France. Attention si vous vous rendez aux États-Unis, pays où les frais médicaux sont les plus onéreux au monde. Là-bas, une consultation chez un généraliste vous coûtera environ 170€, et un séjour à l'hôpital des dizaines voire des centaines de milliers de dollars ! Pour éviter des restes à charge importants ou un refus de prise en charge de l'Assurance Maladie, il est recommandé de souscrire un contrat d'assistance et d'assurance adapté au pays concerné, comme Europ Assistance ou Mondial Assistance qui prévoit notamment le rapatriement sanitaire et une protection juridique.

Renseignez-vous également auprès de votre assureur pour savoir si vos contrats auto et habitation proposent une couverture des frais à l'étranger. Pensez aussi à vérifier auprès de l'organisme de votre carte bancaire : certains incluent des prestations d'assistance.

Soins médicaux à l'étranger : que rembourse ma mutuelle ?

Votre mutuelle prend en charge, à hauteur de garanties souscrites, les soins réalisés à l'étranger dès lors qu'ils font l'objet d'un remboursement de la part de l'Assurance Maladie. Vérifiez toutefois auprès de votre conseiller que votre contrat de complémentaire santé prévoit bien une prise en charge des dépenses à l'étranger. La plupart des mutuelles limitent leur prise en charge des frais de santé hors de France aux pays de l'UE.

Pour être bien remboursé de vos dépenses de santé à l'étranger hors UE, vous avez la possibilité de souscrire une mutuelle internationale, type April International. Pour 120€ pour 2 personnes, vous êtes couverts jusqu'à 300 000€, y compris pour une maladie en cas d'épidémie ou de pandémie, pour un séjour d'une durée maximale de 3 mois.

Magnolia.fr vous accompagne dans la recherche d'une mutuelle adaptée à vos besoins de santé et à votre budget. Comparez des dizaines de contrats en quelques clics et recevez sans engagement les devis des formules les plus compétitives.

Dernières publications