Problème de santé


probleme-sante

Les personnes qui ont un problème de santé rencontrent de grandes difficultés pour assurer leur prêt immobilier. Cependant, il existe certains courtiers qui sont prêt à proposer un contrat satisfaisant leur permettant de parvenir à leurs fins. En faisant appel à ce courtier spécialisé il est même possible de profiter de tarifs préférentiels. Appelé courtier multi cartes, il propose un contrat au cas par cas en fonction de la situation financière de la personne et de la pathologie médicale dont les personnes concernées souffrent.

Le cas des personnes à risque

Si les personnes présentant un problème de santé relativement important ont du mal à trouver un assureur qui accepte de les prendre en charge, ceci s’explique par le fait qu’une compagnie d’assurance évalue les risques qu’elle couvre avant de procéder à une signature. En effet, elle va vouloir assurer une personne pour laquelle les risques sont faibles afin de ne pas avoir à indemniser régulièrement les compagnies de prêt à la place du client. Les personnes malades, au contraire, présentent un risque trop important.

En effet, les personnes présentant un état de santé non satisfaisant, avec des maladies graves ont plus de chances de se trouver dans un cas de figures couvert par l’assurance comme l’incapacité ou le décès. Ils présentent donc un risque trop important pour l’assureur qui n’est pas en mesure de payer des pensions à toutes les personnes malades. Certains ne signalent pas leur problème de santé lors de la souscription du contrat mais une omission peut entrainer une annulation des termes du contrat et il vaut mieux se tourner vers les assureurs spécialisés dans ce type d’assurance de prêt.

Des mensualités ajustées

Le courtier spécialisé dans les assurances de prêt pour personnes malades va établir des contrats avec une cotisation étudiée selon chaque cas de figure. Il existe donc des assurances de prêt cancer, hypertension, diabète, sida ou bien d’autres. La situation financière, le montant et la durée de l’emprunt sont pris en charge pour la déterminer de même que l’âge de la personne au moment de la demande.

Cette façon de procéder au cas par cas a permis de créer des contrats plus en phase avec la situation réelle des demandeurs et a surtout permis d’obtenir des économies substantielles car le client n’est plus vu en tant que risque important qu’il faut couvrir par des mensualités harassantes mais plutôt une personne au profil particulier pour laquelle des contrats spécifiques existent et peuvent facilement être appliqués. Il s’agit alors d’une réelle avancée pour les personnes concernées.

La prise en charge des sinistres

Pour ce type d’assurances, il est recommandé de faire une déclaration complète de toutes ses pathologies car le questionnaire médical sera alors la référence sur laquelle l’assureur va se baser pour indemniser. Si la maladie en question a bien été annoncée précédemment, l’assurance joue son rôle de façon classique et va prendre en charge l’assuré dans les conditions inscrites au contrat et conclues entre les deux parties. L’assureur sera donc rassuré de posséder une bonne assurance de prêt.

Si au contraire, la maladie par laquelle arrive le sinistre n’a pas été mentionnée lors de la signature du contrat, l’assureur n’a pas d’obligation légale de l’indemniser et pourra alors avancer les torts de l’assuré en la matière. Il y a donc litige entre les deux parties et un médecin-expert sera alors dépêché pour prendre le dossier et tenter de trouver une solution valable. Pendant ce temps, l’assureur doit continuer à verser sa prime d’assurance mensuellement. S’il y a preuve de fausse déclaration au moment de la déclaration du sinistre celui-ci ne sera pas couvert quel que soit le dossier initial du demandeur. D’un autre côté, le dossier médical d’une personne bénéficie du secret professionnel et l’assureur ne peut y avoir accès ni ne peut exiger que celui-ci soit présenté. Les litiges ne se règlent donc que par la présence d’un médecin-expert qui est le seul à être habilité pour ce type de cas.