Assurance emprunteur : pourquoi assurer un crédit ?


pourquoi assurer un crédit ?

09[fusion_text]

Assurance emprunteur : pourquoi assurer un crédit ? Quels sont les avantages ? Comment choisir son assurance de prêt ? Quelles sont les caractéristiques du contrat ? Magnolia.fr répond à toutes vos questions pour souscrire une assurance emprunteur et réaliser vos projets immobiliers.

Assurance emprunteur, la nécessité d'assurer un crédit immobilier

Souscrire un contrat avec une banque pour l'octroi d'un crédit immobilier est soumis à différentes conditions, mais également à la nécessité d'assurer ce prêt.

La loi n'oblige aucunement cet état de fait, mais les banques en font généralement une condition non négociable pour garantir le prêt immobilier.

Cette condition apporte également une sûreté pour l'emprunteur, en particulier en cas de perte de revenu non prévue. C'est au client que revient le choix de l'assurance de prêt, ceci même si la banque en propose une spontanément.

Quel avantage pour la banque ?

L'assureur garantit le montant du capital emprunté, par exemple lors du décès de l'assuré.

C'est également un contrat qui permet d'assurer les échéances si l'emprunteur se retrouve au chômage ou en perte de revenu temporaire.

Quel avantage pour l'assuré ?

Ayant contracté un prêt immobilier, il est crucial de pouvoir protéger sa famille ou ses proches de tout problème éventuel. Ainsi, en cas de soucis financiers, le bien immobilier reste acquis, car l'assurance rembourse les échéances jusqu'au moment où le revenu redevient disponible.

Quelles sont les garanties standard procurées par une assurance de prêt ?

Le contrat d'assurance de prêt contient 4 garanties principales dont une est généralement optionnelle :

1) Garantie décès et perte totale et irréversible d'autonomie (DC + PTIA)

2) Invalidité permanente et totale ( IPT)

3) Incapacité temporaire et totale de travail (ITT)

4) en option : Invalidité permanente et partielle (IPP)

Comment choisir son assurance de prêt ?

Il existe deux possibilités pour choisir l'assurance de prêt : souscrire à l'assurance groupe proposée par le banquier, ou une couverture auprès d'un autre assureur de son choix.

La loi Lagarde adoptée en septembre 2010 précise que la banque a l'obligation d'accepter une délégation d'assurance (un contrat externe à l'assurance de groupe), après qu'elle ait vérifié que les garanties proposées sont identiques voire supérieures. L'avantage de souscrire à une assurance tierce est qu'elle tient mieux comptes de certaines caractéristiques liées à l'emprunteur, comme l'âge, la profession ou encore la durée du prêt immobilier.

Elle peut être également plus avantageuse que l'assurance groupe, grâce à l'établissement d'un contrat vraiment sur-mesure.

Il est donc recommandé de ne pas se contenter de souscrire une assurance de prêt par la banque, mais de demander des offres auprès d'assurances externes.

Lors de la conclusion de l'assurance de prêt, un certificat d'adhésion sera transmis à l'assuré ; ce document est essentiel pour finaliser l'emprunt.

Les caractéristiques du contrat d'assurance de prêt

Durée

La conclusion d'un contrat d'assurance de prêt correspondant à une garantie pour l'emprunt bancaire, il aura également la même durée de vie, soit jusqu'à la fin du remboursement du capital.

Passé cette étape, le contrat d'assurance de prêt prend fin. Il n'est pas rare de voir certains contrats prenant en compte l'âge de l'assuré, ce qui implique que la limite d'assurance peut varier. Généralement les compagnies prennent en compte une limite d'âge entre 55 et 75 ans, mais il arrive aussi qu'elles acceptent de prendre en compte l'âge jusqu'à 90 ans.

Coût

Ce contrat représente une charge importante, ce qui mérite une étude attentive de plusieurs offres d'assurance de prêt. L'impact sur le coût total du prêt peut s'en retrouver grandement influencé. On recommande dans ce contexte de ne pas hésiter à faire jouer la délégation d'assurance, dont les contrats sont plus personnalisés et moins chers.

Les garanties

Les contrats d'assurance de prêt ne sont pas identiques ; il est important d'étudier les niveaux de garantie. En fonction de la situation du moment ou des projets d'avenir, les garanties peuvent différer et ne doivent en aucun cas être minimisées. Il faut pour cela bien prendre en compte la situation personnelle (familiale) et professionnelle (possibilités de changer de métier ? promotion en vue ?). De même, on examinera attentivement les quotités indiquées dans le contrat, pour protéger suffisamment la famille. Les exclusions et les délais de carence Ce sont deux éléments qui ne doivent pas être négligés. En lisant attentivement les conditions générales du contrat d'assurance de prêt, on sera informé des cas d'exclusion considérés par l'assureur, ainsi que des délais de carence qui courent. Il faut également tenir compte des franchises instaurées dans certains contrats. Cela indique la période ou le montant pour lesquels l'assuré ne sera pas indemnisé. Ces délais sont généralement appliqués lors de cas d'invalidité temporaire et totale de travail ou encore en invalidité permanente et partielle.

[/fusion_text]

Publié par le