Quelle assurance de prêt pour un ouvrier dans le bâtiment en 2021 ?


Comme tout autre emprunteur, un ouvrier dans le bâtiment qui souhaite financer à crédit un projet immobilier doit souscrire une assurance de prêt. En raison des risques accrus que présente son métier, la démarche est difficile, mais il existe des assurances adaptées qui permettent aux métiers du BTP de couvrir les sommes empruntées. 

Ouvrier dans le bâtiment : une profession à risques

Les assureurs classifient les métiers en fonction des risques encourus, ce qui leur permet d'accepter ou refuser de couvrir le demandeur, et d'appliquer un tarif adapté. Chaque prestataire dispose de sa propre liste des professions qu'il juge à risques, mais en règle générale, on retrouve les métiers suivants :

  • ouvrier du bâtiment, couvreur
  • chauffeur routier
  • marin, docker
  • convoyeur de fonds
  • policier, agent de sécurité
  • pilote d'avion ou d’hélicoptère
  • personne manipulant des produits dangereux (chimiques, explosifs, nucléaires)
  • métiers du cirque
  • sportif professionnel
  • diplomate.

Les ouvriers dans le bâtiment font bien évidemment partie des profils à hauts risques. Comparé à un employé de bureau, ils sont exposés à beaucoup plus de dangers que la moyenne.

Quelle conséquence sur l'assurance de prêt pour un ouvrier dans le bâtiment ?

L'assurance souscrite dans le cadre d'un crédit immobilier permet de couvrir les risques décès, invalidité et incapacité. Selon le niveau de risque incarné par l'emprunteur, les assureurs  peuvent décider :

Étant davantage exposé à des risques de blessures, voire de décès dans l'exercice de sa fonction, un ouvrier dans le bâtiment ne peut souscrire à une assurance standard. Pour décrocher une offre de financement par une banque, il doit être couvert par une assurance spécifique, adaptée à sa profession.

Assurance de prêt pour un ouvrier dans le bâtiment : un questionnaire ciblé

Un questionnaire spécifique permettra de détailler l'historique de santé, et de définir le niveau de risques encourus. Parmi les questions on retrouve :

  • Etes-vous exposé à des matières dangereuses comme par exemple de l’amiante ?
  • Transportez-vous des charges lourdes ? 
  • Êtes-vous en contact avec des produits inflammables ? Des explosifs ? Des solvants ? 

L'analyse des réponses par l'assureur et le médecin-conseil de l'organisme va permettre de déterminer les risques de décès, perte d'autonomie (PTIA), d'invalidité (IPT) et d'incapacité de travail (ITT) auxquels est exposé le ouvrier dans le bâtiment.

Assurance de prêt pour un ouvrier dans le bâtiment : optez pour la délégation

Les bancassureurs sont réticents à assurer les professions à risques. La solution est de se tourner vers les assureurs alternatifs qui proposent des contrats adaptés aux métiers à risques. N'oubliez pas que le choix de l'assurance est libre. Tout emprunteur, quel que soit son profil et la nature de son prêt, peut souscrire une assurance concurrente de celle de la banque, sous réserve qu'elle présente des garanties au moins équivalentes.

Les offres déléguées sont toujours personnalisées, adaptées au profil de chacun pour ajuster au mieux la couverture et le tarif. Les assureurs traitent au cas par cas, prenant en compte tous les paramètres qui vont permettre d'optimiser la protection d'un ouvrier dans le bâtiment et par extension celle de ses ayant-droits : son âge, ses antécédents de santé, s'il est fumeur ou non-fumeur, mais aussi des critères plus spécifiques, liés à l'exercice de sa profession (exposition au danger, etc.). Certains contrats prennent en compte les métiers à risques sans exclusion ni surprime.

Pour trouver la meilleure assurance de prêt adaptée aux besoins, il est indispensable de comparer les offres. Magnolia.fr vous accompagne et sélectionne pour vous l'assurance qui va couvrir votre prêt immobilier et vous garantir la meilleure protection au tarif le plus juste.

Ouvrier dans le bâtiment : que faire en cas de refus d'assurance ?

Si vous n'obtenez aucune offre d'assurance de prêt ou que le coût, rédhibitoire, peut faire échec à l'obtention d'un crédit dans les règles de l'usure, la banque peut vous proposer le nantissement d'un placement financier comme une assurance vie, d'hypothéquer un bien immobilier dont vous êtes propriétaire ou de faire appel à la caution d'un tiers. 

Ces cas de figure restent rares. Dans la grande majorité des demandes de prêt immobilier, l'emprunteur, qu'il soit ouvrier dans le bâtiment ou exerce une autre profession à risques, trouve une couverture adaptée auprès d'assureurs spécialisés. Magnolia.fr compare pour vous les meilleurs contrats, sans surprime ni exclusion de garantie, ou avec une surprime limitée, vous permettant de concrétiser votre projet immobilier.