Pourquoi la garantie décès coûte-t-elle cher ?


garantie-deces-taxe-assurance-emprunteur

Quand vous faites une demande de crédit immobilier, la banque prêteuse va conditionner l'octroi du financement à la souscription d'une assurance de prêt. Cette double protection pour le prêteur et l'emprunteur couvre plusieurs risques, en premier lieu le décès ou l'invalidité de l'assuré. Depuis le 1er janvier, la garantie décès coûte plus cher. En déléguant l'assurance, vous pouvez réduire ce coût incompressible.

Les différentes garanties d'une assurance emprunteur

Bien qu'elle ne relève d'aucune obligation légale, l'assurance de prêt est systématiquement exigée dans le cadre d'un crédit immobilier. La banque va vouloir se prémunir contre les risques liés à l'emprunteur et chercher à garantir la bonne fin du remboursement. L'assurance intervient en cas de défaillance de l'emprunteur : décès, invalidité, incapacité et éventuellement perte d'emploi. Les mensualités du prêt sont alors prises en charge par l'assureur de manière intégrale ou partielle selon le niveau de garantie. Le risque décès est le risque majeur, il est complété par le risque de perte totale et irréversible d'autonomie en cas de maladie ou d'accident. Ces deux risques sont évalués à partir du questionnaire de santé, la profession et les pratiques à risques (sport) étant également prises en compte. 

JE TROUVE LA MEILLEURE ASSURANCE DE PRET

Taxation de la garantie décès

A quelques exceptions près, tous les contrats d'assurance dommages sont taxés, ainsi que les contrats d'assurance emprunteur. Créée en 1944, la taxe spéciale sur les conventions d'assurance (TSCA) est payée par l'assuré via sa cotisation, elle finance les services départementaux de lutte contre les incendies et de secours, ainsi que divers fonds de solidarité. Son taux dépend du type de contrat souscrit. Jusqu'au 1er janvier 2019, la garantie décès de l'assurance emprunteur était exonérée de la TSCA. La loi de finances 2019 supprime cette exonération, taxant la garantie décès au même taux que les autres garanties, soit 9%. Un coup dur pour les emprunteurs qui voient le poids de leur assurance alourdi. Si le surcoût reste minime pour un profil standard (entre 1€ et 3€ par mois), pour un emprunteur senior ou pour une personne présentant un risque aggravé, cette augmentation du tarif se traduit sur la durée de l'emprunt par un surcoût en milliers d'euros. Pourquoi un tel coût supplémentaire ? La garantie décès représente les deux tiers de la prime.

Déléguez pour réduire le coût de votre assurance emprunteur

Impossible de faire l'impasse sur l'assurance de prêt. Aucun établissement bancaire ne vous accordera le financement sans cette condition préalable. Vous avez cependant le choix du prestataire, vous n'êtes plus soumis au diktat de la banque. La loi autorise la délégation d'assurance depuis septembre 2010. Vous pouvez mettre en concurrence les assureurs, la solution la plus rapide et la plus simple étant de faire appel aux services d'un courtier comme Magnolia.fr pour vous accompagner.

JE CHANGE D'ASSURANCE DE PRET

Les assurances déléguées sont personnalisées, parfaitement adaptées au profil de chaque emprunteur. Là où les assurances groupe des banques mutualisent les risques, l'assurance alternative va proposer des garanties sur-mesure. Elle permet aussi de couvrir tous types d'emprunteur, notamment les seniors et les personnes avec un risque aggravé de santé que les banques frappent généralement d'exclusion, les empêchant ainsi de financer leur projet immobilier. L'assurance déléguée présente également l'avantage de calculer la prime sur le capital restant dû ; elle diminue au fil des remboursements. Sur la durée du prêt, vous êtes gagnant.

La dernière avancée réglementaire est entrée en application le 12 janvier 2018 : grâce à l'amendement Bourquin, vous pouvez désormais résilier et substituer le contrat d'assurance en cours à chaque échéance sur la durée totale du crédit. Vous bénéficiez ici d'une opportunité formidable de mettre les offres en concurrence chaque année pour diminuer le coût de l'assurance et donc réduire le coût global de votre crédit immobilier.

Publié par le