Immobilier : 8 étapes clefs pour faire construire votre maison


construction-maison-magnolia

Construire sa maison est un projet de vie qui mobilise beaucoup d'énergie et beaucoup d'argent. Du calcul du budget jusqu'à l'installation, voici les 8 étapes fondamentales pour optimiser votre parcours et réaliser votre rêve de devenir propriétaire.

 1 - Calcul du budget

L'argent est le nerf de la guerre ! Avant de vous lancer, il faut évaluer le budget dont vous pourrez disposer pour réaliser votre projet de maison. Les courtiers en ligne mettent à disposition des outils de calcul simples et rapides qui prennent en compte tous les paramètres permettant de calculer votre capacité d'emprunt : revenus, dépenses courantes, prêt(s) en cours, apport personnel, aides financières publiques ou/et extérieures (donation, PTZ, prêt aidé). Après étude personnalisée de votre demande de situation, vous saurez le montant du financement auquel vous pouvez prétendre. Votre taux d'endettement une fois le prêt accordé ne devra pas excéder 30%, soit un tiers de vos revenus.

 2 - Recherche du terrain de construction

Trouver le foncier est l'étape préalable à la construction d'une maison. Acheter un terrain nécessite un vrai travail d'enquête pour savoir où il est autorisé de construire et si la parcelle convoitée est ou peut être viabilisée (alimentation en eau, électricité, téléphone, évacuation des matières et eaux usées). L'acquéreur d'un terrain à bâtir est peu protégé par la législation. Rendez-vous à la mairie où se situe le terrain que vous convoitez pour consulter le PLU (plan local d'urbanisme), ex-POS (plan d'occupation des sols). Il définit les règles de construction (formes et hauteurs de construction), quelles zones doivent rester naturelles, et expose le projet global d'urbanisme qui rend compte des projets de la collectivité.

 3 - Elaboration de votre projet de construction

Le recours à un architecte est obligatoire pour toute construction dont la surface de plancher excède 150m2 (décret n°2016-1738 du 14 décembre 2016). Ce seuil s'applique aux demandes de permis de construire déposées à compter du 1er mars 2017.

L'architecte vous accompagnera tout au long de la construction de votre maison. En plus d'élaborer avec vous les plans de votre futur logement, ce professionnel peut se charger de trouver les entrepreneurs, de suivre le chantier et de réceptionner les travaux. L'architecte peut aussi effectuer les démarches en vue d'obtenir le permis de construire.

 4 - Obtention du crédit immobilier

Votre projet de construction tient compte de votre capacité d'emprunt. Une fois le terrain trouvé et les travaux de la maison chiffrés, vous avez une évaluation précise de votre projet. Faites-vous accompagner par un courtier en crédit pour soutenir votre demande de crédit. Il pourra en outre vous proposer une assurance de prêt adaptée à votre situation : n'oubliez pas que la banque ne peut vous imposer son contrat interne. La loi facilite le libre choix de l'assurance emprunteur et permet même d'en changer tout au long de la durée du crédit.

 5 - Achat du terrain

Qu'il s'agisse d'un terrain isolé ou d'une parcelle en lotissement, vous signez une promesse ou un compromis de vente avec le vendeur. Ce document contient entre autres les hypothèques et servitudes qui pèsent sur le terrain, l'existence ou l'absence de bornage. Il doit être accompagné d'un état des risques naturels et technologiques. Il est recommandé de le signer devant notaire. L'acte de vente viendra sceller l'accord, ce document étant obligatoirement un acte notarié. L'obtention du permis de construire prend ensuite entre 2 et 7 mois. Il est nécessaire d'avoir élaboré votre projet de construction dans l'intervalle.

 Bon à savoir : le notaire a pour obligation de se renseigner sur la possibilité de construire sur le terrain concerné et de vous mettre en garde contre un éventuel refus d'autorisation de construire (devoir de conseil).

 6 - Construction de la maison

La construction d'une maison dure en moyenne une année. Les fonds prêtés par la banque seront débloqués au fur et à mesure de l'avancement du chantier. A chaque étape, une réunion de chantier est organisée avec le maître d'ouvrage, c'est-à-dire vous le commanditaire, et le maître d'oeuvre, qui peut être l'architecte ou l'entreprise chargé de la conception.

Vous devez impérativement souscrire une assurance dommages-ouvrage avant l'ouverture du chantier. Cette garantie couvre le paiement des réparations consécutives à des désordres relevant de la garantie décennale. Elle pourra être mise en oeuvre si l'entrepreneur n'a pas exécuté ses obligations.

 7 - Réception des travaux et remise des clefs

Une date de fin de travaux est fixée en début de chantier. Elle peut être décalée en fonction d'aléas, météorologiques la plupart du temps. Une fois la maison achevée, une date de réception est définie d'un commun accord entre vous et le constructeur. La visite de réception de votre maison est cruciale, car elle permet de constater le bon achèvement des travaux et de noter les éléments non conformes à ce qui était prévu dans le contrat de construction. Préparez-vous à ce rendez-vous en ayant en main les plans, le contrat de construction et un mètre pour vérifier les mesures. La présence de l'architecte trouve là encore toute son utilité pour constater d'éventuelles malfaçons à côté desquelles vous seriez passé. Prenez votre temps avant de signer le procès-verbal de réception. Si vous constatez des défauts de construction, même mineurs, ou des éléments non conformes au contrat initial, mentionnez vos réserves par écrit et convenez d'une nouvelle date de livraison de la maison.

 8 - Installation dans votre nouvelle maison

Si tout est conforme, le constructeur vous remet les clefs et vous voilà prêt à emménager. Sachez que vous disposez d'un délai de réflexion de 8 jours après réception des travaux pour notifier au constructeur vos éventuelles réserves, à condition d'avoir effectué la visite de réception sans l'assistance d'un professionnel de la construction (architecte, contrôleur technique, ingénieur). Un conseil : pour conserver ce délai de réflexion, faites une première visite seul, une seconde accompagné d'un professionnel pour, ensuite, adresser vos réclamations au constructeur.

  • 3 garanties vous protègent après réception des travaux de votre logement : la garantie de parfait achèvement valable un an, la garantie biennale et la garantie décennale.

Publié par le