Assurance de prêt : quels sont les critères à vérifier pour souscrire le contrat adapté au meilleur prix ? - Magnolia.fr

Assurance de prêt : quels sont les critères à vérifier pour souscrire le contrat adapté au meilleur prix ?


garanties-choisir-contrat-assurance-de-pret

L'assurance de prêt est incontournable quand on souhaite financer un projet immobilier, qu'il s'agisse d'acheter son logement principal, une résidence secondaire ou un investissement locatif. La loi vous autorise à choisir librement votre contrat d'assurance. La banque prêteuse va exiger différentes garanties. Sur la base de ces critères, voici les points importants à analyser pour souscrire le bon contrat à un tarif performant. 

Délai de carence et délai de franchise

Le délai de carence est la période qui court à partir de la date de souscription et durant laquelle vous payez les cotisations sans possibilité d'indemnisation en cas de sinistre. Ce délai varie selon les contrats et le type de garantie (jusqu'à un an pour la garantie perte d'emploi). Les meilleurs contrats n'appliquent aucune période d'attente pour la garantie décès-invalidité. 

Le délai de franchise débute à la date de survenance de l'événement couvert par la garantie. Il est généralement de 90 jours pour l'incapacité temporaire de travail, ce qui signifie que vous assumez seul 3 mensualités en cas d'arrêt de travail.

Garantie décès-invalidité

La couverture décès doit courir jusqu'au terme du crédit. Certains contrats bancaires prévoient l'extinction de cette garantie à 70 ans. Les offres déléguées couvrent jusqu'à 80 voire 85 ans. La garantie PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie) est liée à la garantie décès. Dans ces deux cas de figure, le capital restant dû est pris en charge par l'assurance, et ce quel que soit le type de contrat (bancaire ou individuel). Pour les autres garanties, la prise en charge est très variable.

La délégation vous permet de diviser par deux ou par trois le coût de votre assurance de prêt immobilier.

JE CALCULE MES ECONOMIES

Prise en charge forfaitaire ou indemnitaire

Le remboursement indemnitaire tient compte des allocations et autres prestations sociales qui vous touchez suite à un accident. L'assureur prendra en charge à hauteur de la perte des revenus. Cette formule est celle des contrats groupe des banques. Les contrats alternatifs proposent un remboursement forfaitaire : la couverture est fixée à la souscription en pourcentage de la mensualité ; l'échéance peut donc être couverte en totalité ou en partie selon la quotité assurée. Ces deux modes d'indemnisation s'appliquent aux garanties suivantes :

  • invalidité permanente totale (IPT)
  • invalidité permanente partielle (IPP)
  • incapacité de travail totale (ITT)
  • incapacité de travail partielle (ITP)
  • perte d'emploi. 

Arrêt de travail

Le taux d'invalidité à partir duquel la garantie entre en jeu est crucial :

  • 66% minimum pour l'IPT au sens de la Sécu : mensualité prise en charge intégralement après délai de franchise
  • entre 33% et 66% pour l'IPP au sens de la Sécu : prise en charge partielle selon le taux d'invalidité.

Il arrive cependant que certains assureurs se basent sur d'autres critères pour définir les garanties invalidité/incapacité.

Reste à savoir si le contrat prévoit ou non un éventuel reclassement professionnel : dans ce cas, la garantie intervient uniquement si vous êtes empêché d'exercer une activité professionnelle et non votre propre métier. Encore une restriction commune aux contrats bancaires.

Exclusions de garanties

Les amateurs de sport à risque doivent vérifier si leur activité n'est pas frappée d'exclusion. Si le contrat n'en fait pas mention, vous êtes couvert. Autre exclusion fréquente : les affections dorso-vertébrales et les maladies psychiques (burn-out, dépression,...). Préférez un contrat qui prend en charge ce type de pathologies avec indemnisation sans condition d'hospitalisation.

Les experts de Magnolia.fr  vous accompagnent pour trouver le contrat d'assurance emprunteur adapté à votre profil au tarif le plus bas.

Publié par le