Crédit immobilier : l'incidence de l'apport personnel


La présence d'un apport personnel dans une demande de crédit immobilier est importante, car, si elle ne conditionne pas l'octroi du prêt, son montant permet d'obtenir des conditions de financement plus ou moins avantageuses. Les conseils d'un courtier en crédit immobilier sont précieux pour valoriser votre dossier.



Plus important est l'apport, meilleures seront les conditions du prêt

Il est communément admis qu'un apport personnel doit représenter au minimum 10% du prix du bien convoité, ce qui équivaut au montant des frais de notaires. Sans apport, le dossier risque de ne pas être étudié par les organismes de crédit.

Cette règle doit être nuancée, car chaque demande de prêt immobilier est différente et requiert une offre bancaire adaptée à la situation de l'emprunteur.

Le principe suivant demeure pourtant intangible : plus le montant de l'apport personnel est élevé, plus les conditions de financement seront avantageuses. La notion de risque est au coeur du crédit. Avec un apport conséquent, la banque pourra revendre le bien financé avec un risque moindre. Pour cette raison, il est préférable que le montant de l'emprunt soit inférieur à la valeur du bien.

Présenter un apport personnel a deux avantages :

  • votre profil d’emprunteur est valorisé par cet effort d'épargne
  • vous bénéficiez d'un taux d'intérêt plus avantageux, c'est-à-dire que la banque accepte de réduire sa rémunération car le risque pris diminue.

Le crédit immobilier, produit d'appel rémunérateur pour les banques

Les banques abhorrent le risque, elles sont aussi des entreprises commerciales. Le crédit immobilier est un produit d'appel rémunérateur qui leur permet de capter les clients sur le long terme. En période de taux bas, un plus grand nombre de candidats à l'emprunt sont solvabilisés. Tout en respectant la règle du taux d'endettement maximum, les ménages modestes, en premier lieu les jeunes primo-accédants qui présentent de facto peu ou pas d'apport, peuvent aujourd'hui avoir accès au crédit. L'important est la solidité du dossier dont la mise en valeur relève de la mission d'un courtier spécialisé.

Cet expert pourra également conseiller les emprunteurs plus aisés quant au montant suffisant de l'apport et leur éviter de se démunir d'une épargne placée à des taux plus rémunérateurs. Au-delà du montant de l'apport, le profil emprunteur-épargnant est scruté pour apprécier la valeur du dossier.

Le financement d'un bien immobilier locatif est un autre cas où l'apport présente une moindre importance, puisque les loyers perçus sont censés compenser les échéances mensuelles du crédit.

Publié par le